Nous suivre sur

Coupe du Monde de Football

Foot / Coupe du Monde : Le groupe B, une deuxième place convoitée

Le groupe B de la Coupe du Monde de Football contient l’Angleterre, l’Iran, le Pays de Galle et les Etats-Unis. Si les Anglais apparaissent comme les principaux favoris, la bataille pour la 2e place semble être très difficile à déterminer.

L’Angleterre :

L’Angleterre est très souvent considérée comme l’un des favoris lors des compétitions européennes/internationales. Pourtant, 56 ans après leur unique sacre de champion du monde, les Anglais n’ont plus touché un seul trophée. En observant de près la qualité de la sélection anglaise de cette année, il est difficile de penser que les Three Lions ne se qualifieront pas pour les huitièmes de finale. Harry Kane, Phil Foden, Jude Bellingham, Marcus Rashford ou encore Bukayo Saka…, Gareth Southgate présente une liste avec des noms reluisants. A noter que 25 des 26 joueurs convoqués par le sélectionneur anglais proviennent de Premier League (sauf Bellingham, Borussia Dortmund). Estimé à 1,26 milliards d’euros, l’effectif anglais est en tête du classement des équipes les plus chères de la compétition, devant le Brésil (1,13md) et la France (1,07md). La première place n’est pas une option pour l’Angleterre. Avec un groupe plus qu’abordable, les coéquipiers d’Harry Kane doivent maitriser leur groupe. Si Southgate arrive à mettre en place un collectif de taille ainsi qu’une mentalité forte, l’Angleterre peut définitivement être un réel prétendant au titre, ou du moins au dernier carré.

Atout majeur : Les qualités individuelles

Le 11 probable : 4-3-3 / Pickford – Shaw, Stones, Maguire, Alexander-Arnold – Henderson, Mount, Bellingham – Rashford, Kane, Saka.

Iran :

Apparaissant souvent comme le petit poucet de son groupe, l’Iran est cette année tombé dans une poule qu’elle peut clairement négocier avec succès. Lors des deux dernières éditions en Russie et au Brésil, la sélection iranienne est éliminée à deux reprises en phases de poules. En passant à 1 point de la qualification il y a 4 ans, les regrets sont encore présents. Lors des qualifications pour la CDM, l’Iran termine premier de son groupe devant la Corée du Sud. Le visage convaincant que montre l’effectif iranien récemment prouve une vraie envie de performer au sein du groupe. Au Qatar, Carlos Queiroz pourra compter sur son attaquant phare : Mehdi Taremi. Le joueur du FC Porto brille au Portugal, et saura apporter sa vivacité et sa justesse technique au sein d’un effectif qui a un vrai coup à jouer dans ce groupe homogène (sauf Angleterre).

Atout majeur : Mehdi Taremi

Le 11 probable : 4-1-4-1 / Beiranvand – Mohammadi, Hosseini, Kanaani, Moharrami – Ezatolahi – Jahanbakhsh, Nourollahi, Gholizadeh, Ghoddos – Taremi.

Pays de Galles :

Convaincant 2e de son groupe lors des qualifications pour le Qatar, le Pays de Galles reste sur 9 matchs sans défaite. Les piliers de la sélection sont encore présents et permettent à la nation de redécouvrir la Coupe du Monde, après 64 ans d’absence. L’expérience d’Aaron Ramsey, de Gareth Bale ou encore de Ben Davies sera le contrepoids des nouveaux jeunes arrivés au sein de l’effectif. Le collectif prime dans une équipe qui sait manier le cuir. Le jeu que proposait les coéquipiers de Bale lors de la phrase qualificative était simple, plaisant et très structuré. Dans un groupe abordable, les gallois restent légèrement au dessus de l’Iran et des Etats-Unis. Demi-finaliste à l’Euro 2016, le Pays de Galles s’était qualifié en 8es de finale l’année dernière. Affichant un bien meilleur visage lors de ces dernières années, la nation galloise peut espérer un huitième de finale notamment grâce à Gareth Bale, pour qui cette Coupe du Monde est sûrement symbole de dernière danse internationale.

Atout majeur : Le collectif

Le 11 probable : 4-2-3-1 / Ward – Williams, Davies, Mepham, Gunter – Ramsey, Allen – James, Johnson, Bale – Moore.

Etats-Unis

La dernière participation des USA à une coupe du monde remonte à 2014, au Brésil. Eliminés en huitièmes, les Etats-Unis reviennent cette année, avec un effectif talentueux. En terminant 3e de leur poule lors des éliminatoires pour le Qatar, les Américains concrétisent leur bonne forme et se présentent avec l’objectif des huitièmes, loin d’être hors de portée. Avec un trio offensif plus qu’intéressant, les Etats-Unis peuvent venir jouer les trouble-fêtes dans ce groupe B, et définitivement aller chercher leur billet pour la phase finale.

Atout majeur : Le secteur offensif

Le 11 probable : 4-3-3 / Turner – Dest, Long, Zimmerman, Yedlin – McKennie, Adams, Acosta – Pulisic, Reyna, Weah.

Les favoris :

Si l’Angleterre peut et doit finir première, la lutte pour la 2e place sera rude. Sur le papier, le Pays de Galles reste tout de même le candidat le plus enclin à se qualifier avec l’Angleterre.

Classement potentiel :

1er : Angleterre / 2e : Pays de Galles / 3e : Etats-Unis / 4e : Iran

Les adversaires potentiels :

1er du groupe – Adversaire potentiel en 8èmes : Sénégal

2e du groupe – Adversaire potentiel en 8èmes : Pays-Bas

Mathias Lefèvre

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Coupe du Monde de Football