Nous suivre sur

Football

Foot – Europa League : Arsenal prend une grosse option

Les Gunners se sont à nouveau faits peur mais ils sortent vainqueurs. Un succès 3 à 1 sur la pelouse du Pirée qui donne un gros avantage à Arsenal avant le match retour.

Les Gunners se sont à nouveau faits peur mais ils sortent vainqueurs. Un succès 3 à 1 sur la pelouse du Pirée qui donne un net avantage à Arsenal avant le match retour.

Pour ce huitième de finale aller, Arsenal se déplace en Grèce pour affronter son bourreau de l’an passé, l’Olympiakos. En effet, les Gunners ont été éliminés la saison dernière par les coéquipiers de Matthieu Valbuena à l’issue d’un scénario rocambolesque. Cette fois-ci, les hommes d’Arteta ont la ferme intention d’éviter le piège.

La bombe d’Odegaard place Arsenal devant

Ce sont d’ailleurs les Gunners qui dominent copieusement le début de rencontre. Sur l’un de ses premiers ballons, Aubameyang vient toucher la barre de la tête. Par la suite, les débats s’équilibrent et les Grecques rentrent dans leur match, bien aidés par Arsenal qui se fait des frayeurs à la relance. Finalement, les Canonniers vont concrétiser leur supériorité grâce à Odegaard. Aux 25 mètres, le jeune norvégien lâche une énorme frappe de son pied gauche qui vient transpercer les filets de José Sa. C’est son premier but sous ses nouvelles couleurs. Loin d’être sereins défensivement, les Gunners mènent logiquement à la pause 1-0.

La bourde des Gunners, sauvés par Gabriel et Elneny

Mécontents de la première mi-temps, Pedro Martins change 2 de ses joueurs dès l’entame du second acte. Cela ne donne pas plus d’entrain à son équipe tant le Pirée peine à créer du jeu. Mais à nouveau, Arsenal relance son adversaire, comme face à Benfica au tour précédent, comme face à Burnley ce week-end. Leno met en difficulté Ceballos, fraîchement entré en jeu, avec une passe dans le cœur du jeu. L’espagnol perd le ballon et El-Arabi en profite pour venir égaliser de son pied droit. Les Londoniens offrent encore un but alors qu’ils maitrisaient totalement leur sujet. Dans la foulée, l’Olympiakos prend confiance et l’attaquant international marocain est tout proche du doublé. Arsenal a tout de même le dernier mot. Sur un centre de Willian, Gabriel propulse le ballon au fond du but d’un splendide coup de tête. Cinq minutes plus tard, c’est Elneny qui vient également s’illustrer. Sa frappe lointaine vient toucher le montant gauche du portier portugais avant de rentrer. L’avantage est définitivement pris dans ce match.

Arsenal gagne 3 à 1 à l’extérieur, sur le terrain de l’Olympiakos, et prend une très belle option pour la qualification. L’unique but d’El Arabi n’a pas fait le poids face aux 3 jolis buts signés d’Odegaard, Gabriel et Elneny.

Timothée Coufourier

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football