Nous suivre sur

Foot Féminin

Foot féminin – Retour sur les faits les plus marquants de 2020 (Partie 1)

Cette année 2020 n’a pas été de tout repos et le monde du football féminin n’y a pas échappé. Voici un petit récapitulatif des faits marquants de cette année :

Christine Sinclair un but pour l’histoire :

C’était le 29 janvier dernier, le Canada disputait un match face à Saint-Christophe-et-Niévès (une équipe des Caraïbes) pour les qualifications olympiques de la Concacaf 2020. La capitaine canadienne Christine Sinclair marque à la 26ème minute son 185ème but, il est historique. Grâce à cette réalisation, la joueuse de 37 ans dépasse le record de la légende américaine Abby Wambach et devient le footballeur, homme et femme confondus, ayant marqué le plus de buts avec sa sélection. Ce record lui a permis de rentrer un peu plus encore dans la légende.

Un geste pour l’histoire :

L’année 2020 a été notamment marquée par le retour en force du mouvement « Black Lives Matter » et les féminines n’ont pas fait exception. Des joueuses, voire même des équipes entières, ont affiché leur soutien au mouvement, en posant leur genou à terre ou en levant le poing au ciel. En NWSL (championnat américain), beaucoup de joueuses ont continué à parler de leurs expériences face au racisme et ont formé une coalition pour défendre leurs intérêts et ceux des futures joueuses noires. L’image la plus marquante est certainement celle entre les internationales américaines, Julie Ertz et Casey Short, en larmes lors du match entre les Red Stars de Chicago et le Courage North Carolina.

La ligue mexicaine plus excitante que jamais :

C’est un peu la surprise de cette année : la montée en puissance du championnat mexicain féminin (la Liga MX Femenil). La course au titre entre l’équipe des Rayadas et celle des Tigres a offert une incroyable finale entre les deux clubs. Cette finale a été une vraie publicité pour les féminines avec des milliers de spectateurs et téléspectateurs, cela notamment grâce à la diffusion du match sur une grande chaine du pays. Cette montée en puissance ne peut qu’être bénéfique pour le football mexicain féminin avec l’éclosion de jeunes talents qui pourraient aider le Mexique à atteindre le haut niveau international. Ci-dessous le but de la victoire pour Rayadas.

L’intérêt de plus en plus grandissant du foot féminin en Europe :

Après une Coupe du Monde pleine de succès, l’année 2020 était un tournant pour le football féminin. L’engouement acquis lors de ce mondial allait-il persister ? Le Covid-19 étant passé par là, la tâche s’est compliquée mais cette année n’a pas pour autant était un échec. La ligue espagnole, la ligue suédoise, la ligue italienne ainsi que la ligue anglaise ont toutes réussies à attirer un nouveau public. La FAWSL (ligue anglaise) se démarque tout de même, notamment grâce aux parcours des Lionnes depuis quelques années dans les compétitions internationales (troisième place lors de la CDM de 2015, demi-finaliste de l’Euro 2017 et quatrième du dernier mondial). Les gros clubs ont commencé à investir dans leur section féminine comme Manchester United notamment. La WSL est surtout rentrée dans une autre dimension grâce à l’arrivée des américaines, Alex Morgan en tête avec Tottenham, Sam Mewis et Rose Lavelle du coté de Manchester City et Tobin Heath et Christen Press à Manchester United.

Cyriane Viala

A lire aussi :

Foot féminin – Mallory Pugh transférée au Chicago Red Stars.

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Foot Féminin