Nous suivre sur

Football

Foot/LDC – La délivrance pour l’OM

L’OM s’offre une victoire en League des Champions. Après 17 matchs consécutifs sans victoire, les hommes de Tudor peuvent se réjouir de leur victoire à huis-clos.

compositions :

Marseille : Pau Lopez–Chancel Mbemba;Leonardo Balerdi;Eric Bailly–Jonathan Clauss;Mattéo Guendouzi;Jordan Veretout;Nuno Tavares–Cengiz Under;Amine Harit–Alexis Sanchez

Sporting Club du Portugal : Antonio Adan–Matheus Reis;Jeremiah St. Juste;Gonçalo Inacio–Nuno Santos;Hidemasa Morita;Manuel Ugarte;RIcardo Esgaio–Pedro Gonçalves;Francisco trincao–Marcus Edwards

Première mi-temps : Le match débute avec quelques minutes de retard, les joueurs du Sporting n’étant pas prêts. Le coup d’envoi finira par être donné par David Massa à 19 heures 07. Le match débute à vitesse éclaire. A la 1ère minute Trincao arme une frappe aux abords de la surface dans une défense marseillaise aux abonnés absents, Pau lopes est battu. 0-1.
Puis Amine Harit arme une frappe mais gardien du Sporting répond présent.
Égalisation marseillaise ! Antonio Adan, le gardien portugais, dégage la balle sur Alexis Sanchez qui, par réflexe, touche la balle en direction des cages. 1-1 à la 13e minute.
Pas le temps de respirer. A la 16e minute Clauss envoie le ballon dans la surface, Amine Harit reprend de la tête, 2-1.
Ce n’est décidément pas le soir d’Antonio Adan. A la 20e minute il touche volontairement la balle de la main en dehors de sa surface … carton rouge. 7 minutes plus tard Balerdi fait le break, 3-1.
Coup dur pour l’OM qui perd Clauss sur blessure.
Les hommes de Ruben Amorin ne voient plus le jour tant l’OM profite de sa supériorité pour étouffer son adversaire. À l’approche de la mi-temps les esprits s’échauffent après un contact avec Nuno Tavares, la tension redescend grâce à l’intervention de l’arbitre. La mi-temps est sifflée, les joueurs portugais rentrent aux vestiaires tête basse.

Un début de match difficile pour l’OM qui encaisse un but des la première minute du match. Mais les hommes de Tudor n’ont pas baissé les bras, ils sont revenus avec classe pour mener de deux buts à la fin de la mi-temps. À noter le point noir de cette première période avec la blessure de Clauss pour l’OM et l’équipe de France à moins de 2 mois du mondial.

Seconde mi-temps : Début de la seconde période, les Olympiens s’offrent une action très intéressante d’entrée mais qui se solde par une position de hors jeu. Nuno Tavares et Amine Harit s’amusent avec les joueurs portugais grâce à leur aisance avec le ballon. Paulinho arme une frappe dangereuse mais finalement non cadrée.
Matteo Guendouzi reste au sol après un contact avec un joueur portugais. Les hommes de Ruben Amorin multiplie les fautes mais s’alignent très bien, pour mettre hors-jeu les Marseillais . Une deuxième mi-temps moins attractive que la première malgré de belles offensives, le score ne bouge pas. Les joueurs de Lisbonne, réduits à 10, se fatiguent à cause du rythme élevé imposé par les Marseillais. Le milieu olympien est efficace en récupération de balle, ce qui leur permet d’avoir un contrôle total sur le match. Toutes ces offensives finissent par payer. Une balle qui traine dans la surface, un crochet assassin de Mbemba et but ! L’OM aggrave le score, 4-1. Alexis Sanchez est ensuite tout proche du but de la correction, mais sa frappe n’est pas cadrée.

Un match correctement géré par l’Olympique de Marseille, un gardien portugais aux abonnés absents expulsé en première mi-temps, les hommes de Tudor peuvent fièrement récupérer leurs 3 premiers points.

Changements :

Marseille : 33′ Jonathan Clauss <> Issa Kaboré ; 62′ Jordan Veretout <> Valentin Rongier ; 62′ Cengiz Under <> Pape Gueye ; 77′ Eric Bailli <> Samuel Gigot ; 77′ Amine Harit <> Gerson.

Sporting : 26′ Marcus Edwards <> Franco Israel ; 46′ Jeremiah St.Juste José Marsà <> José Marsà ; 46′ Manuel Ugarte <> Flavio Nazinho ; 46′ Nuno Santos <> Paulinho ; 46′ Pedro Gonçalves <> Sotiris Alexandropoulos.

Danil Chasteau

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football