Nous suivre sur

Football

Foot/LDC – Le Barça se fait peur

Barcelone recevait les joueurs de l’Inter au Spotify Camp Nou, à l’occasion de la 4ème journée de ligue des champions. Le Barça est en mauvaise posture dans le groupe C, en 3ème position avec 3 petits points en 3 rencontres. En revanche l’Inter de Milan affiche 6 points sur 9 possibles et se trouve à la 2ème place derrière le Bayern.
Les Blaugrana n’ont pas le droit à l’échec puisqu’en cas de défaite, ils pourront dire adieu à la qualification.

Première période : 

Le coup d’envoi est sifflé à 21h par monsieur Marciniak. Le tacticien espagnol Xavi souhaite que son équipe débute fort avec beaucoup d’intensité afin de surprendre les Italiens.
Le Barça, comme à son habitude, domine la possession et compose dans la moitié de terrain adverse. Quelques actions se succèdent pour les Blaugrana mais sans trouver de faille dans la défense adverse.
A la 17ème, l’Inter se procure l’action la plus dangereuse sur coup franc. Le Turc, Hasan Calhanoglu, s’en charge. Il envoie le cuir dans la surface du portier allemand, Ter Stegen, en direction de Edin Dzeko. Le ballon finit sur la barre du gardien. Première frayeur et premier avertissement pour le club de la Catalogne.
Ensuite, Lewandowski s’essaye mais ne parvient pas conclure. L’Inter procède en contres mais sans succès.
Le Fc Barcelone prend le dessus à la 40ème minute de jeu grâce à Ousmane Dembélé. L’action débute au niveau du poteau de corner droit. Raphinha trouve Sergi Roberto dans la surface, seul. L’espagnol centre fort à ras de terre au niveau du point de pénalty pour trouver un coéquipier. Dembélé surgit et pousse le ballon au fond des filets du gardien Interiste.
La possession à la mi-temps est largement en faveur du Barça, 62% contre 38% du côté italien et 15 tirs espagnols pour seulement 3 italiens. 

Seconde mi-temps : 

Au retour des 22 acteurs, l’Inter met beaucoup de rythme jusqu’à trouver la faille à la 50ème par l’intermédiaire de Barella. Après un centre splendide de Bastoni, le milieu italien amortit parfaitement le ballon et s’oriente en direction du but pour envoyer sa frappe qui finira au fond des filets. Mauvaise lecture de jeu de la part de Piqué qui n’intervient pas et laisse filer la balle dans les pieds du buteur.
Le match va ensuite s’accélérer des deux côtés. Corner pour les Italiens, belle tête de Skriniar mais Ter Stegen réalise un arrêt réflexe parfait au sol. A la 61ème minute, les Catalans encaissent un second but. Après une perte de balle au milieu de terrain par Busquets, Calhanoglu, le buteur à l’aller, envoie un ballon parfait en l’air vers Martinez qui contrôle de la poitrine et se retrouve seul au milieu d’une défense passive dans la surface pour marquer. 1-2. Les Catalans vont tenter de réagir … en vain.

A 10 minutes de la fin, Baldé centre vers Lewandowski qui inscrit son 4ème but en ligue des champions. Les espoirs des fans du Fc Barcelone renaissent avec ce but, 2-2.
5 minutes après le but égalisateur, Onana dégage parfaitement la balle vers Lautaro qui trouve merveilleusement Robin Gosens en profondeur et but ! 2-3, à deux minutes de la fin du temps règlementaire. Les Catalans accusent le coup. L’arbitre donne 6 minutes de temps additionnel. Le Barça égalise une nouvelle fois dans le match. Eric Garcia trouve avec un centre parfait dans la surface de réparation Robert Lewandowski qui inscrit le but du 3-3. La fin de match aurait pu être cruelle pour la Catalogne quand Pedri perd la balle au milieu de terrain. Les Italiens enchaînent directement avec un contre. Le buteur argentin sert bien Asllani qui se retrouve seul devant le gardien mis le portier allemand sort une parade parfaite et sauve son équipe d’une désillusion comme l’an dernier.
La fin de match s’enflamme, l’arbitre doit intervenir et expulser Inzaghi. La dernière action sera Milanaise mais elle sera repoussée de justesse par l’un des hommes de la rencontre, Ter Stegen. 

Fin de match complétement dingue au Camp Nou mais ce n’est pas un bon résultat pour les hommes de Xavi. En effet, le classement ne bouge pas et le Barça est maintenant dans l’obligation de gagner les prochains matchs, notamment face au Bayern Münich.
Milan doit prendre 4 points pour rejoindre les Allmands en huitièmes de finale. 

Dorian RAGOT

A lire aussi : 

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football