Nous suivre sur

Football

Foot/Liga – Fekir et le Bétis renversent Levante

Dans un match complètement fou, le Betis Séville de Nabil Fékir s’impose 4 buts à 2 à Levante et conserve sa 3e place au championnat.

L’arbitre donne le coup de sifflet et le match débute à L’ Estadio Ciudad de Valencia. Betis impose son rythme dans ce début de rencontre à l’image de Fekir. Le français, dès la 2e minute, s’insère dans la surface sur le côté gauche mais Cardenas repousse en corner. Fekir que l’on retrouve à la 13e minute. Sur une passe de Carvalho dans le rond central, le milieu offensif dribble jusqu’aux abords de la surface, se met sur son pied gauche et décoche une frappe. Le tir est dévié par le défenseur Vezo et trompe le gardien. Le Betis ouvre la marque 1-0.
Fekir est inarrêtable dans cette première période. Corner de la gauche vers la droite, Fekir centre et trouve la tête de son coéquipier Pezzela. Malheureusement pour lui sa tentative finit sur le poteau mais Edgar Gonzàlez a bien suivi et reprend ce ballon du pied droit. Le gardien ne peut rien faire, 2-0 pour le Betis à la 29e. Le Betis continue les offensives et plonge Levante un peu plus dans le doute. Le match arrive à la 42e minute et s’ensuivent dix minutes complètement folles :

Tout d’abord Tello provoque sur son côté gauche, trouve Carvalho à l’entrée de la surface, déclenche du droit une frappe à ras de terre qui finit au fond des filets et vient tripler la mise. Levante donne le coup d’envoi et se jette à l’attaque directement. Sur son côté droit Frutos centre à ras de terre et trouve le pied de Dani Gomez au premier poteau pour réduire la marque, 3-1 pour le Betis.

De retour des vestiaires, même scénario. Levante donne le coup d’envoi de la seconde période. Miramon trouve Frutos dans surface à droite. Ce dernier centre fort. Rui Silva plonge mais le ballon est trop puissant et passe à travers ses mains. Dani Gomez reprend ce ballon seul devant le but vide et pousse le ballon au fond, 3-2 en faveur du Betis à la 46e minute. Mais c’était sans compter sur la réaction des joueurs de Pellegrini, notamment du joueur en forme aujourd’hui, Nabil Fékir. Les Beticos obtiennent un coup franc en dehors de la surface à droite deux minutes plus tard. Le français, d’une frappe chirurgicale, trouve le poteau mais le ballon rentre, Cardenas ne peut rien faire et le Betis reprend un peu d’air, 4-2. Iglesias peut aggraver la marque à la 64e minute. Lancé en profondeur par Gonzàlez, l’attaquant espagnol perd son duel face au portier de Levante. Match très compliqué pour l’actuel 20ème du championnat et un malheur n’arrivant jamais seul, à la 73e Soldado écope d’un carton rouge suite à une semelle sur Carvalho. L’arbitre siffle finalement la fin du match.

Le Betis se relance après sa défaite contre Villareal dimanche dernier (2-0) et vient conforter un peu plus sa 3e place. Levante en revanche reste la lanterne rouge et plonge un peu plus vers la Liga 2.

Paul Crison

À lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football