Nous suivre sur

Football

Foot/Ligue 1- Bousculé par Reims, Rennes s’en tire bien

A l’occasion de cette 31e journée de Ligue 1, le Stade de Reims (13e) accueille le Stade Rennais (3e) à Auguste-Delaune. Un duel entre deux équipes aux ambitions différentes pour la fin de saison. Au milieu de tableau, Reims n’a plus rien à espérer pour les dernières journées. Trop loin de l’Europe, le collectif d’Oscar Garcia possède 9 points d’avance sur le barragiste Saint-Etienne. Pour Rennes, l’objectif est une qualification directe pour la Ligue des champions. Installé sur le podium, le groupe de Bruno Genesio se trouve à 3 points de l’OM mais ne possède que 2 unités d’avance sur Strasbourg (4e) et Nice (5e).

Les compositions d’équipes: 

Reims: Rajkovic, Busi, Faes, Abdelhamid, Konan, Foket, Lopy, Munetsi, Berisha, Mbuku, Van Bergen

Rennes: Alemdar, Traoré, Aguerd, Omari, Truffert, Martin, Majer, Santamaria, Bourigeaud, Terrier, Laborde

La première période: 

Valon Berisha a donné le coup d’envoi en faveur du Stade de Reims. C’est Reims qui se montre le plus dangereux dans ces premières minutes. Les Bretons, qui manquent de concentration, commettent de nombreuses erreur notamment en défense. Très mauvais ballon donné dans l’axe par Santamaria! Berisha récupère dans l’axe, fixe son adversaire mais ne cadre pas sa frappe du pied droit. Au-dessus !

C’est ensuite au tour de Warmed Omari de perdre le ballon et de permettre la fuite dans son dos de Marshall Munetsi ! Le Rémois pénètre à gauche dans la surface bretonne mais bute sur Dogan Alemdar, présent au premier poteau. Rennes n’avait pas montré un visage aussi fébrile depuis un bon moment. Attention à ne pas se faire punir par une équipe de Reims remontée.

Bruno Genesio donne de la voix au bord du terrain et demande plus d’engagement et de précision à ses joueurs. Les Rennais n’y arrivent pas dans ce premier quart d’heure. De son côté, le Stade de Reims continue d’évoluer sans complexes sur sa pelouse. Touché par Van Bergen dans la surface rennaise, Berisha tente la demi-volée du pied droit mais le ballon s’échappe à gauche du cadre.

Belle occasion pour Reims! Côté gauche, Konan enroule fort devant le but où Omari tacle le ballon, détourné à droite par son propre gardien. Busi a suivi et se jette mais ne cadre pas sa reprise du pied droit ! Le danger se rapproche pour les bretons.

(35e) Rennes est mieux et rentre enfin dans ce match. La possession est à l’avantage des bretons (64%) qui n’arrivent pas à trouver la faille dans la défense rémoise. Seulement 1 tir cadré sur 5 pour les hommes de Bruno Genesio.

Ouverture du score de Bourigeaud! Rennes fait la différence au terme d’une belle action collective. Majer décale à droite pour Laborde qui s’applique sur son centre rentrant. Bourigeaud arrive lancé dans la surface et conclut de la tête à gauche de Rajkovic. 1-0 pour les bretons qui sortent la tête de l’eau.

Grâce à Benjamin Bourigeaud, le Stade Rennais s’empare de la 2e place au classement et devient la meilleure attaque du championnat avec 65 buts devant le Paris-SG

Bourigeaud double la mise ! Il faut seulement 5 minutes aux Rennais pour montrer leur supériorité avec un second but quelques minutes après l’ouverture du score. Au départ de l’action, sur le côté droit, Bourigeaud joue le double une-deux avec Traoré, le milieu de terrain enchaine avec une frappe. Le ballon est légèrement dévié par Faes et trompe une nouvelle fois Rajkovic. Rennes fait le trou juste avant la mi-temps.

C’est la reprise ici à Reims. Les visiteurs (Rennes) mènent 2-0 après deux buts de Bourigeaud dans les dernières minutes de la première période. Les Bretons vont tenter de garder ce score qui leurs permet de se classer 2e au classement provisoire de la Ligue 1 Uber Eats.

Les premiers changement ont lieu côté Rémois. Berisha est remplacé par Locko,Mbuku est remplacé par Cajuste, Van Bergen par Doumbia.

(57e) Terrier fait le break ! Lancé à gauche dans le camp rémois, Terrier accélère pour déborder Foket par l’extérieur. L’attaquant pénètre dans la surface et, malgré le retour de Faes, enroule du pied droit à ras de terre pour tromper Rajkovic sur la droite. C’est le 18e but de Terrier en Ligue 1, il devient co-meilleur buteur à égalité avec Wissam Ben Yedder.

Réduction du score immédiate de Reims (60e) ! Contre toute attente, Reims se relance très vite grâce à ses latéraux. Côté gauche, Konan s’arrache pour échapper à Traoré et centrer fort au second poteau. Busi surgit dans le dos de Truffert et place sa tête pour tromper Alemdar dans l’angle fermé. Reims se relance.

Nouveau changement pour Reims, Lopy est remplacé par Kebbal.

Pousser par ses supporters, Reims retrouve un second souffle et pousse devant le but Rennais. Il leur reste 20 minutes pour tenter de revenir au score. Une mission qui semble toutefois compliquée.

Situation litigieuse dans la surface de réparation rennaise. Les Rémois réclament une faute de main de Benjamin Bourigeau dans sa surface. Moment de flottement au stade Auguste-Delaune… mais l’arbitre reste sur sa première impression : pas de penalty !

Pénalty pour Reims ! Kebbal hérite d’un ballon boxé par Alemdar dans la surface. Touché par le pied d’Aguerd, le Rémois s’écroule et obtient le penalty. Moussa Doumbia se charge de le tirer et se heurte à Alemdar. Le gardien Rennais permet à son équipe de garder l’avantage. C’est le feu devant le but breton !

(80e) Deuxième pénalty pour le Rémois en 5 minutes de jeu. Faute de main de Truffert dans la surface de réparation. Cette fois ci c’est Cajuste qui s’en charge. Le jeune milieu de terrain transforme le pénalty et permet à son équipe d’y croire. Les supporters s’enflamment et poussent leur équipe. Reims peut désormais espérer revenir au score.

La défense rennaise affiche subitement des signes de fébrilité. Ilan Kais Kebbal récupère le ballon dans l’axe aux 25 mètres et prend sa chance sur un tir du pied droit. Le ballon s’envole au-dessus de la cage de Dogan Alemdar. Il reste 5 minutes de jeu mais le match est loin d’être terminé.

C’est fini ici au stade Auguste Delaune. Belle performance des Rémois qui y auront cru jusqu’au bout. Pousser par leurs supporters, les locaux auront tout donné mais n’auront pas réussi à revenir au score. Les Rennais, bousculés, s’imposent une nouvelle fois et prennent la deuxième place provisoire devant l’Olympique de Marseille qui compte un match de moins. 

Dorian Lejamtel

A lire aussi:

Foot/L1 – La réponse cinglante de Ben Arfa à Gourvennec

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football