Nous suivre sur

Football

Foot/Ligue 1 – Dans ce derby complètement spectaculaire, Toulouse écrase Montpellier

Lors de la 9ème journée de ligue 1, le Toulouse FC s’impose à domicile face à Montpellier 4-2 dans ce derby d’Occitanie

Compositions

Le 11 toulousain en 4-3-3 : Dupé – Desler, Rouault, Nicolaisen, Sylla – Dejaegere (Cap.), Spierings, Van den Boomen, -, Aboukhlal, Dallinga, Chaibi

Le 11 Montpelliérain en 4-2-3-1 : Kamara – Souquet, Jullien, Cozza, Tchato – Ferri, Chotard – Nordin, Savanier (Cap.), Khazri – Wahi

Dans le cadre cette 9ème journée de ligue 1, le Montpellier HSC se rendait sur la pelouse de Toulouse dans le but de décrocher sa 5ème victoire.

Coup d’envoi

Le match débute avec beaucoup d’intensité, les deux équipes cherchent à ouvrir le score le plus rapidement possible.

Il ne faudra attendre que 7 minutes pour voir le premier but de la rencontre. Sur corner, Savanier sert Khazri qui réalise une magnifique reprise de volé, repoussé par Dupe, mais par manque de réussite pour les Toulousains, le ballon atterrit dans les pieds de Nicolas Cozza, seul au second poteau. Les Montpelliérains ne pouvaient pas rêver d’une meilleure entame de match.

Les Toulousains ne tardent pas à répondre. A la 18ème minute, Stijn Spierings va égaliser, sur une déviation de Chaïbi alors servi au premier poteau sur corner. Le Néerlandais va pousser le ballon du bout du pied au fond des filets pour permettre au TFC de recoller au score.

Il ne faudra pas plus de 6 minutes pour que Toulouse inverse la tendance. Aboukhlal va déclencher un appel et va se faire servir sur une passe de Van den Boomen de plus de 40 mètres. Aboukhlal contrôle, ouvre son pied gauche et permet à son équipe de prendre l’avantage (2-1) à la 24ème minutes.

Chaïbi, marquera ensuite à la 31ème grâce à une frappe somptueuse, servi sur une talonnade parfaite de Van den Boomen. C’est un but de grande classe sur une action collective superbe qui permet à Toulouse de creuser l’écart avec 2 buts d’avance (3-1)

Mi-temps

Dans une 1ère mi-temps bouillante, avec 4 buts, 4 cartons jaunes, du spectacle, les joueurs retournent au vestiaires. Toulouse mène 3-1 malgré des sorties de balle très fébriles. Cependant, Montpellier laisse trop de liberté aux joueurs de Philippe Montanier, qui peuvent jouer leur football comme ils l’entendent

2nd période

Au retour de la pause, les Montpelliérains ont bien pour but de rattraper leur retard.

Seulement, c’est sans compter l’excellent réalisme du TFC qui, seulement après 3 minutes de jeu, marque le but du 4-1. En effet, encore sur une action collective, le capitaine toulousain, Dejaegere, complétement seul dans la surface de réparation, croise sa frappe au premier poteau et trompe le gardien. C’est le chaos total pour Montpellier.

A la 58 minute, suite à des jets de projectiles et de gaz, l’arbitre de la rencontre envoie les joueurs aux vestiaires et interrompt le match.  Les joueurs regagnent les vestiaires avec la gorge et les yeux brulants.

Après une réunion et de nombreuses discussions, Monsieur Wilfried Bien siffle la reprise du match après un peu plus d’un quart d’heure d’interruption. Le match était en effet classé à risque.

A l’heure de jeu, le danois Mikkel Desler est exclu après avoir reçu un deuxième carton jaune. Les Toulousains finiront le match à 10.

Sur un superbe enchainement poitrine reprise pied droit, l’attaquant de Montpellier, Wahi, va redonner de l’espoir à son équipe à la 68ème minute (4-2). A 11 contre 10 et avec plus de vingt minutes restantes, Montpellier croit à une possibilité de retournement de situation.

En effet, Montpellier va avoir énormément d’actions dans le dernier quart d’heure de jeu, mais manque crucialement de réalisme. 22 tentatives de tirs pour seulement 6 cadrés, une statistique qui en dit long sur les occasions gâchées.

Dans la souffrance, c’est bien Toulouse qui s’impose 4 à 2, et qui obtient sa 3ème victoire en championnat. 8 cartons jaunes et 1 rouges seront distribués durant la rencontre.

Montpellier devra faire mieux la semaine prochaine, lors de la réception de l’AS Monaco.

Matteo Bourreau

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football