Nous suivre sur

Football

Foot/ Ligue 1 – Le gros coup de Monaco à Rennes

Rapidement mené 1-0, Monaco a su faire preuve de caractère pour parvenir à renverser Rennes, devant son public (3-2), en ouverture de la 32e journée de Ligue 1. Avec ce résultat, la course au podium est relancée.

Les compositions d’équipes :

Stade Rennais : Alemdar – Meling, Santamaria, Omari, Traoré (c) – Martin, Tait – Terrier, Majer, Bourigeaud – Laborde

AS Monaco : Nübel – C. Henrique, Badiashile, Disasi, Aguilar – Golovin, Tchouameni, Fofana, Vanderson – Volland, Ben Yedder (c)

Fort de quatre victoires consécutives à domicile en championnat, le Stade Rennais entame ce match à enjeux par le bon bout. Après une première occasion monégasque non cadrée (2′), ce sont bien les hommes de Bruno Genesio qui frappent les premiers. À la réception d’un centre travaillé d’Hamari Traoré, Flavien Tait reprend victorieusement le ballon de la tête et enflamme un Roazhon Park à guichets fermés, qui ne demande qu’à vibrer (1-0, 3′). Mais la joie est de courte durée pour les Bretons. Les Monégasques ont à peine le temps de douter que Vanderson, parti dans le dos de la défense, profite d’une merveilleuse ouverture d’Aleksandr Golovin pour venir tromper Dogan Alemdar et ramener les deux équipes à égalité (1-1, 12′). Après un premier quart d’heure de folie, la rencontre baisse en intensité et les Rennais posent le pied sur le ballon, sans pour autant parvenir à se montrer dangereux.

La course au podium relancée

Inhabituellement brouillons dans leur production collective, les Rennais se font surprendre au retour des vestiaires. Parti à la limite du hors-jeu, Wissam Ben Yedder profite d’une déviation de la tête de son compère d’attaque Kevin Volland pour filer seul au but et inscrire par la même occasion sa 19e réalisation de la saison (1-2, 57′). Pourtant, quelques secondes plus tôt, la rencontre aurait pu basculer dans le sens inverse si Stéphanie Frappart avait décidé de sanctionner une intervention défensive litigieuse d’Aurélien Tchouameni dans sa propre surface de réparation (56′).

Entré en jeu pour tenter de sonner la révolte rennaise, Sehrou Guirassy profite de son premier ballon pour faire passer un frisson dans la défense monégasque. A la réception d’un ballon repoussé par Nübel, sur une tentative lointaine et puissante de Baptiste Santamaria, l’attaquant devance Axel Disasi mais ne parvient pas à cadrer sa reprise en déséquilibre (71′). Dans la foulée, Monaco ne se fait pas prier pour crucifier une défense rennaise aux abois et se mettre à l’abris. Tout juste entré en jeu, Myron Boadu participe au festival offensif monégasque et reprend seul face au but un centre à ras de terre de Vanderson (1-3, 77′).

La réduction du score de Martin Terrier, au bout du temps additionnel, ne change rien (2-3, 90+3′), Rennes (3e) s’incline à domicile et laisse son adversaire du soir (4e) revenir à 3 petites longueurs au classement.

Clément Lefebvre

A lire aussi :

Foot/Actu – Rennes : Désiré Doué a signé son premier contrat professionnel

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football