Nous suivre sur

Football

Foot/ Ligue 1 – Le LOSC freiné par Montpellier et Jonas Omlin

Lille recevait Montpellier en match d’ouverture de la 33e journée de Ligue 1. De leurs côtés, les Lillois (1er) avaient l’occasion de provisoirement prendre trois longueurs d’avance sur leurs concurrents pour le titre de Champion. Les joueurs de Montpellier, de leurs côtés (8e), veulent conserver leurs chances dans la course à la 5e place.

Les Lillois ont étaient piégé par de valeureux Montpelliérains.

Dès le début du match, les visiteurs mettent de l’intensité et de l’agressivité dans leurs interventions. Le match part sur un bon rythme, dès la 3ème minute, Téji Savanier sollicite Maignan pour la première fois dans le match, son coup-franc est bien frappé mais le portier Lillois repousse le cuir d’un plongeon sur sa gauche. Trois minutes plus tard, au tour des Dogues d’attaquer, Yilmaz, bien trouvé par Timothy Weah se retrouve en face-à-face avec Omlin mais l’attaquant Turque n’enroule pas assez sa tentative du pied droit, le ballon passe tout près du poteau. Lille fait preuve de patience en début de match, dans la construction de son jeu offensif. Au quart d’heure de jeu, Jonthan Ikoné se retrouve face au gardien Montpelliérain, Omlin, l’attaquant Français frappe trop au centre, le gardien Suisse repousse la tentative. Lille, dans ses vingt premières minutes, domine le match et met la pression sur le but adverse. Malgré la domination, les Montpelliérains vont se montrer plus réalistes. En une touche de balle, Jordan Ferri lance Gaetan Laborde dans le couloir droit, l’attaquant centre fort entre la défense et le gardien et trouve la tête plongeante de Delort, le numéro 9 du MHSC trompe Maignan. (0 – 1, 21e).


Après le but, les Lillois n’arriveront pas à réagir dans le premier acte, ils dominent beaucoup, mais ne se créent pas de réelles occasions. Ils devront faire mieux et se montrer plus réalistes devant le but au retour des vestiaires s’ils ne veulent pas perdre des points vitaux dans la course au titre de Champion. Les Montpelliérains se sont montrés plus réalistes devant les cages.


Au retour des vestiaires, le match repart de la même manière que le premier acte. Les hommes de Christophe Galtier dominent et les joueurs de Michel Der Zakarian défendent bien et tentent de jouer le contre. Dix minutes après la reprise, Benjamin André cherche des solutions à quelques mètres de la surface adverse puis décide de frapper. Sa frappe croisée du pied droit termine sur le poteau, Omlin était battu. À l’heure de jeu, Bamba fait parler sa puissance et sa technique pour résister et tente une frappe flottante du pied droit depuis l’axe des vingt mètres. Omlin repousse une nouvelle fois. Le LOSC est mené, José Fonte reste en position d’attaquant sur plusieurs actions pour les quinze dernières minutes. La pression s’accentue sur la cage de Montpellier. Reinildo repique dans l’axe et transmet à Xeka. Le milieu Portugais décroche une puissante frappe qu’Omlin repousse, mais le ballon revient sur Ikoné. La frappe de l’attaquant Français est trop facilement captée par le gardien Suisse. Quel match du portier Montpelliérain !

Les 10 dernières minutes sont à sens unique. Lille joue dans le camp adverse et Montpellier ne fait que défendre. David va une nouvelle fois solliciter Omlin. Le Canadien pousse le ballon sur sa gauche, sa tentative est trop centrée et pas assez puissante pour inquiéter le gardien. À force de défendre, les Montpelliérains se fatiguent et laissent de plus en plus d’espace. Les Lillois vont finir par trouver la faille. Celik tente un centre depuis la droite, Luiz Araujo est trouvé seul, le Brésilien contrôle et frappe de l’extérieur du pied, Omlin est enfin battu (1 – 1, 85e) !
Dans le temps additionnel, Burak Yilmaz frappe du pied droit à l’entrée de la surface mais Omlin repousse une nouvelle fois. Les Lillois continuent de mettre la pression mais sans parvenir à faire la différence.


Grâce à un grand Omlin, Montpellier sauve le point du nul et n’est pas décroché par le peloton de devant. Les Lillois resteront 1er à l’issue de la 33ème journée mais peuvent voir les joueurs de Mauricio Pochettino revenir à 1 point en cas de succès face aux Verts dimanche. Les Montpelliérains restent eux, 8es.

Florian STEIN

À lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football