Nous suivre sur

Football

Foot/ Ligue 1 – Rennes se relance avec la manière !

Pour le compte de la 7e journée de Ligue 1, le Stade Rennais reçoit Clermont dans un Roazhon Park en ébullition. Ce match est l’occasion pour les Rennais de se relancer et de réellement commencer cette saison. Pour Clermont l’objectif est de rester dans l’état d’esprit du début de championnat. 

1ère mi-temps :

Le début de match est assez timide des deux côtés, Clermont laisse le ballon à Rennes qui n’arrive pas à l’utiliser à bon escient.  Il faut d’ailleurs attendre la 23ème minute pour voir la première occasion de ce match. Elle est en faveur du Stade Rennais sur une tête magnifique que le gardien clermontois sort à bout portant. Cette première occasion a permis aux rennais de se libérer et de commencer à jouer leur football. Malgré ce déclic, les bretons n’arrivent toujours pas à se montrer dangereux et la frustration commence à se faire sentir. Elle se traduit par le carton jaune reçu par leur coach Bruno Génésio qui a du mal à garder son calme. Au bout de 20 minutes de domination, le Stade Rennais est récompensé de ses efforts grâce à un magnifique centre de Benjamin Bourigeaud qui dépose le ballon sur la tête de Jonas Martin. Le gardien cette fois-ci ne pouvait rien faire. Ce but donne encore plus de confiance aux rennais qui continuent à pousser et qui doublent la mise à la 35ème minute grâce à Martin Terrier, sur une magnifique ouverture de Benjamin Bourigeaud très en jambe en cette fin de première mi-temps. Les Clermontois jusque-là inexistants se procurent leur première occasion du match à la 38ème minute, de quoi nourrir les espoirs d’une possible remontée.

L’arbitre renvoie les équipes aux vestiaires sur une 1ère mi-temps à sens unique mais le match est loin d’être joué si les joueurs de Clermont reviennent avec un autre état d’esprit. 

2ème mi-temps :

Elle repart sur les mêmes bases que la 1ère. Les Rennais monopolisent le ballon et sont beaucoup plus présents dans les duels. Nous avons du mal à voir comment Clermont pourrait changer l’issue de ce match qui semble déjà scellée. D’ailleurs, dès la 55èmeminute, le Stade Rennais met fin aux espoirs Clermontois avec un magnifique mouvement collectif conclu par leur milieu de terrain de 19 ans Sulemana. Le tout jeune milieu de terrain ne va pas s’arrêter là, deux minutes après il double la mise permettant à Rennes de tenir Clermont à 4 buts d’écart. En l’espace de 10 minutes Rennes prend feu et Clermont prend l’eau, avec le premier but de Gaetan Laborde sous ses nouvelles couleurs contre son ancien club à la 64ème minute. C’est ensuite Flavine Tait qui réalise un exploit personnel sur une magnifique frappe dans la lucarne à la 77ème minute. Les Rennais poussent toujours et se créent énormément d’occasions qu’ils n’arrivent pas à concrétiser. 

Le Stade Rennais a enfin renoué avec la victoire en ligue 1 et de quelle manière ! Les hommes de Bruno Génésio doivent maintenant rééditer cette performance tout au long de la saison. Pour Clermont c’était un jour sans, espérons que leur mental ne soit pas trop touché. L’enjeu pour les hommes de Pascal Gastien est d’oublier cette contre-performance et de se tourner vers les journées à venir.

Les Tops :

  • Le collectif Rennais : très bon état d’esprit combatif, ne lâche rien et cherche toujours à se créer des occasions 
  • Benjamin Bourigeaud : Il s’est distingué aujourd’hui par la qualité de son pied et sa vision de jeu. Il a effectué deux passes décisives qui ont permis aux Rennais de prendre confiance et de débloquer le match. Il a été un élément essentiel dans la performance de son équipe ce soir.
  • Martin Terrier et Gaetan Laborde : Tous deux buteurs, ils ont fourni énormément d’efforts physiques sur le plan offensif et défensif.

Les Flops :

Le collectif Clermontois : Difficile de rejeter la faute sur une individualité, aujourd’hui c’est l’équipe entière qui est fautive malgré le niveau d’écart, l’état d’esprit que nous avions l’habitude de voir dans les matchs de Clermont n’était pas présent aujourd’hui.

Note du match 

9/10 On a vu des buts, de l’engagement, l’ambiance dans le stade était tout aussi captivante. Le suspens n’était pas là mais on ne peut pas tout avoir, autant vous dire que si vous n’avez pas regardé ce match, vous pouvez vous en mordre les doigts. 

Adrien Teyssier

À lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football