Nous suivre sur

Football

Foot / Ligue 1 : Un nul et des regrets dans l’Olympico

Marseille recevait Lyon ce dimanche soir en clôture de la 27ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Avec le nul en début d’après-midi entre Lille et Strasbourg, les Gones avaient l’occasion de revenir à 1 point du LOSC.

Le début de la rencontre est à sens unique : l’OL a la ballon et attend la faille pour punir des Marseillais qui ne montrent absolument rien. Sur une contre-attaque emmenée par Memphis à la 20ème minute, Paqueta sert parfaitement Toko-Ekambi qui ajuste Mandanda pour ouvrir le score. Les corners s’enchaînent ensuite pour Marseille jusqu’à la 44ème minute, un ballon arrive dans les pieds de Gueye à l’entrée de la surface lyonnaise qui fusille Paqueta à bout portant. Le ballon a d’abord touché le ventre du brésilien avant de toucher sa main (ce qui ne vaudrait pas un penalty selon les textes) mais l’arbitre désigne le point de penalty et le sanctionne même d’un carton jaune plus que sévère. Milik égalise donc juste avant la mi-temps.

La deuxième période est plus chaotique, l’agressivité a pris la place de la qualité technique et que très peu d’occasions ne sont crées de part et d’autres. Monsieur Millet oublie cette fois un penalty pour l’OL pour une main de Nagatomo et quelques minutes plus tard délivre un nouveau carton jaune à Paqueta pour une semelle sur Dimitri Payet. Les Lyonnais finissent à 10 contre 11 pour les vingt dernières minutes. Les esprits s’échauffent dans le dernier quart d’heure et bon nombre de cartons jaunes sont distribués. Memphis pense libérer l’OL en marquant à la 85ème minute mais le but est refusé pour une position de hors-jeu au moment de la passe de Cherki.

L’OL qui n’aura vraiment joué que les trente premières minutes de la rencontre pourra s’en vouloir de ne pas avoir profité du faux pas de Lille dans l’après-midi. Les Marseillais, secoués par un changement de direction en interne cette semaine peuvent eux, s’en vouloir de ne pas avoir profiter de leur supériorité numérique pour s’imposer face aux Lyonnais.

Alexandre Pinel

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football