Nous suivre sur

Football

Foot / Ligue des Nations – La Croatie triomphe le Danemark

Pour cette 5e journée de la Ligue des Nations, la Croatie a reçu le Danemark. En tête du groupe, les Danois devaient défendre leur place de leader face à des Croates qui, en cas de victoire, leur passeraient devant. Un match à enjeu et décisif qui peut d’ores et déjà révéler le vainqueur du groupe 1.

Les compositions :

Croatie : Livakovic – Sosa, Gvardiol, Sutalo, Juranovic – Kovacic, Brozovic, Modric (C) – Perisic, Kramaric, Pasalic.

Danemark : Schmeichel – Andersen, Kjaer (C), Christensen – Maehle, Delaney, Höjbjerg, Wass – Braithwaite, Eriksen, Skov Olsen.

Le match :

En termes simples, le début du match est plat. Le match est équilibré mais les actions sont rares. Le haut pressing des Croates empêche les Danois de ressortir proprement le ballon. Trop académiques, les mouvements collectifs sont lus d’un côté comme de l’autre et les attaques sont trop brouillonnes. Quelques tentatives de percussion se font voir, Modric enchaine une série de dribbles mais perd la balle car aucune solution ne s’offre à lui. Dans la foulée, Skov Olsen accélère sur 50m et obtient un corner qui ne donnera rien. Une victoire en terre croate assurerait la 1ère place au Danemark, et ainsi un accès au Final Four. Au bout de 30 minutes de jeu, les coéquipiers d’Eriksen mettent plus de rythme. Complétement annihilé par la Croatie, ce rythme tombe dès que les Croates ont la balle. Ralentissant le jeu, ces derniers endorment leur adversaire pour surprendre, avec une tête du défenseur croate Gvardiol qui frôle le poteau de Schmeichel. Les déchets techniques se multiplient, les Danois insistent mais n’y arrivent pas. Le missile rageur du capitaine Eriksen dévié par le gardien croate réveille le stade, mais rien n’y fait et les deux équipes partent aux vestiaires tête baissée.

Dès le début de ce deuxième acte, la Croatie reprend les devants et accélère. Encore endormis par la passivité des Croates lors de la première période, le Danemark se fait surprendre. Sur un centre de Luka Modric, maitre à jouer ce soir, le défenseur danois Andersen commet l’interdit : dégager dans l’axe. Sosa récupère la balle et place une frappe du plat du pied à gauche de Schmeichel, impuissant. Les joueurs de Zlatko Dalic semblent ravivés. Le match est bien plus intense. Les appels croates dans la profondeur s’enchaînent, ne laissant plus les danois respirer. Kovacic percute, et conduit son ballon droit au but sans qu’aucun défenseur ne l’arrête. Sa frappe n’est pas cadrée mais l’inexistence des défenseurs danois fait hurler Schmeichel, qui gronde ses coéquipiers avec véhémence. Mais le vent tourne. Seul dans l’axe, Eriksen travaille une frappe mixée de puissance et de précision qui vient se loger dans la lucarne gauche du gardien de but croate. Le Danemark égalise sur un coup de génie de son capitaine. Seulement 2 minutes plus tard, le score évolue. Après un bon relai avec Perisic, Lovro Majer, à peine entré en jeu, croise une frappe puissante qui vient terminer dans le petit filet gauche de Kasper Schmeichel, une nouvelle fois impuissant. La Croatie mène au score et tiendra le résultat jusqu’au coup de sifflet final, malgré plusieurs derniers assauts danois qui ne donneront rien.

Point classement :

La Croatie prend la tête du groupe 1 et passe devant le Danemark après cette victoire. Une petite unité sépare les deux équipes, en attendant la dernière journée. Les Croates se déplaceront en Autriche, tandis que les Danois recevront l’Équipe de France, victorieuse de l’Autriche dans la soirée.

Mathias Lefèvre

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football