Nous suivre sur

Football

Foot/Ligue des nations – La Pologne s’impose et se maintient !

En vue de cette 6ème et dernière journée de ligue des nations, le Pays de Galles de Gareth Bale affrontait la Pologne de Robert Lewandowski. Et ce sont les Polonais qui s’imposent face à des gallois brouillons et en manque de réussite, relégués en ligue B.

Les deux sélections jouent leur survie en ligue A lors de cette rencontre, les Dragons sont dans l’obligation de prendre les trois points pour ne pas descendre en ligue B alors que les Polonais n’ont besoin que d’un point pour assurer leur maintien. Les deux nations n’ont plus goûté à la victoire depuis quatre matchs et occupent respectivement les deux dernières places de ce groupe 4.

Les compositions :

Pays de Galles – Robert Page :

Hennessey – Cabango – Rodon – Davies – Roberts – Morrell – Levitt – Williams – Johnson – James – Bale

Pologne – Czeslaw Michniewicz :

Szczesny – Bednarek – Glik – Kiwior – Bereszynski – Zalewski – Zurkowski – Krychowiak – Zielinski – Swiderski – Lewandowski

Résumé du match :

Un début de rencontre équilibré

Le Pays de Galles rentre directement dans la rencontre en mettant de l’agressivité dans les duels et monopolise le ballon face à des Polonais qui ont du mal à se mettre dedans. Le premier quart d’heure est à l’avantage des Gallois mais sans occasion franche. La Pologne réussit enfin à mettre le pied sur le ballon et à se procurer des occasions. Mais cela reste brouillon dans le dernier geste à l’image de Zurkowski, lancé en profondeur qui n’arrive pas à s’amener le ballon correctement pour jouer un face à face avec le gardien (19′). Les Dragons se laissent dominer par les Polonais et procèdent en contre avec James recherché systématiquement en profondeur sur des récupérations hautes. Le gardien gallois Hennessey ne rassure pas à l’image de ce ballon mal contrôlé qui a failli finir dans son propre but (39′), on est pas passé loin du but gag contre son camp. Du côté polonais le peu de danger amené dans la surface adverse est l’œuvre du jeune joueur de la Roma Zalewski sur son côté gauche. Lewandowski est très peu trouvé par ses coéquipiers et n’arrive pas à créer la différence.

Mi-temps :

La première période est à l’image de la prestation de Gareth Bale, brouillonne. Le Pays de Galles amène de l’impact physique en ce début de rencontre face à une équipe polonaise qui aura mis du temps à rentrer dans la partie. Les deux sélectionneurs vont devoir trouver la formule pour amener du danger dans la surface adverse et espérer enfin lancer ce match.

Le réalisme polonais

Comme en première période, le Pays de Galles décide de mettre de l’impact physique d’entrée et impose un pressing haut. De son côté la Pologne joue plus haut et se met en danger face au pressing gallois et la vitesse de James en contre. Sur une récupération de balle haute polonaise, Lewandowski est à la réception d’un ballon qu’il dévie en position de pivot dans la course de Swiderski qui finit du gauche entre les jambes d’Hennessey (57′). Il marque son 8ème but en sélection polonaise. Quel geste de classe de la part de l’avant centre du FC Barcelone !
Avec l’entrée de K. Moore les Gallois essayent d’amener de la présence dans la surface adverse notamment sur les débordements de James, ce qui leur avait manqué en première période. Ils tentent de réagir après cette ouverture du score mais sans succès. La Pologne se positionne en bloc équipe dense et solide et toutes les frappes galloises trouvent systématiquement un pied adverse pour les contrer. Szczesny résiste face aux assauts de Johnson et James avec plusieurs parades décisives à l’image de son arrêt sur une frappe à ras de terre sèche de Johnson déviée en corner (60′). Le Pays de Galles pousse pour égaliser mais manque de réussite et touche la barre sur une tête de Bale à la réception d’un centre. La Pologne souffre en fin de match mais tient jusqu’au bout pour s’imposer en terre galloise.

Score final : WAL 0-1 POL

Swiderski (57′)

Avec cette victoire la Pologne se maintient en ligue A et envoie le Pays de Galles en ligue B. Place désormais à la coupe du monde pour ces deux sélections, la Pologne ira défier entre autre le Mexique et l’Argentine. Les Gallois retrouveront leur voisin anglais dans leur groupe.

Adrien Barau

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football