Nous suivre sur

Football

Foot/Ligue des nations – La Slovénie surprend les puissants Norvégiens

En vue de la 4ème journée de Ligue des Nations, la Norvège se déplaçait à Ljubljana en Slovénie. A la surprise générale, les Slovènes parviennent à décrocher un 1er succès sur leur pelouse et se placent désormais 3ème dans le groupe 4 de la Ligue B. La Norvège reste leader du groupe avec 3 points d’avance sur la Serbie en attendant l’autre match de ce groupe.

Pour cette 5ème journée de Ligue des Nations, les Norvégiens se déplacent à Ljubljana sur la pelouse de la Slovénie pour garder leur 1ère place du groupe 4 de la ligue B et tenter d’être promus en Ligue A après 4 matchs sans défaite en Ligue des Nations.
Les Slovènes veulent essayer d’éviter la relégation en Ligue C après un départ catastrophique avec 4 matchs sans victoire et une dernière position dans le groupe pour couronner le tout.

Les Compositions :

Slovénie – Matjaž :

Oblak© – Karnicnik – Blazic – Bijol – Sikosek – Stojanovic – Gnezda Cerin – Kurtic – Verbic – Sporar – Sesko

Norvège – Stale Solbakken :

Nyland – Ryerson – Hanche-Olsen – Ostigard – Meling – Odegaard© – Berge – Thorstvedt – Sorloth – Elyounoussi – Haaland

Résumé du match :

Domination norvégienne mais sans réalisme

Après l’habituelle présentation et les hymnes des équipes, Haaland donne le coup d’envoi du match.

La Slovénie lance directement son match avec un gros pressing haut. Les Slovènes se créent une première occasion avec une frappe de Verbic qui manque malheureusement de puissance pour tromper le portier norvégien (3’). Un début de match à haute intensité des deux côtés du terrain mais sans réel danger pour les deux portiers. Les Norvégiens misent beaucoup sur les côtés pour provoquer du danger dans la surface slovène. Après une faute nette sur Sorloth, un coup franc superbement frappé par le prodige norvégien Odegaard trouve Leo Ostigard qui envoie la balle au fond des filets d’une puissante déviation. Le but est (malheureseument) annulé par l’arbitre pour une petite poussette sur son vis-à-vis (11’). Les Norvégiens répondent bien à l’intensité proposée par les Slovènes et reprennent même clairement la possession, ils essaient de construire tranquillement leur jeu. Après un corner frappé au premier poteau par Odegaard, Ostigard envoit un coup tête vers le la cage slovène mais Oblak bloque magnifiquement cette occasion à bout portant (24’). Les Norvégiens inquiètent de plus en plus la défense de la Slovénie dans cette première mi-temps. Après 10 minutes de jeu plutôt molles, Haaland se retrouve dans la surface et catapulte une grosse frappe qui passe à quelques centimètres de la lucarne slovène (36’). Sur un coup franc assez lointain, Odegaard retrouve encore une fois Leo Ostigard qui a le bon espace pour encore placer une nouvelle tête mais Oblak est toujours en place pour faire un arrêt important (45’).

Mi-temps :

Une première période à l’avantage des joueurs norvégiens qui se créent des occasions franches mais sans trouver la bonne finition pour tromper Oblak, le portier slovène. Un manque de réalisme qui se montre par une petite période d’Erling Haaland qui n’a touché que très peu de ballons.
Côté Slovènes, il faudra donner beaucoup plus en 2ème mi-temps pour se créer des occasions franches en tentant peut-être de trouver leur pépite Sesko pour prendre l’avantage  

La surprise slovène signée Sesko

Dès le début de la 2ème mi-temps, la défense slovène fait une grosse erreur et perd la balle dans la surface, Haaland se retrouve face au but après une déviation d’Elyounoussi et finit simplement pour enfin donner l’avantage à la Norvège, 0-1 (48’). La Norvège pousse encore plus pour faire le break, Haaland tente une frappe hors de la surface mais ne trouve pas le cadre (51’). Le cyborg est déjà beaucoup plus présent dans le jeu norvégien. L’équipe slovène tente de provoquer la défense adverse mais leur réaction est trop timide pour alarmer la sélection norvégienne. Un match qui se tasse de plus en plus mais la Slovénie reprend la maîtrise du jeu.
Après une longue transversale vers Sesko, le prodige slovène délivre un caviar pour Šporar qui a juste à se jeter au second poteau pour finir l’action, 1-1 (69’). A la suite d’une contre-attaque, Sesko se retrouve avec le ballon dans la surface mais il n’arrive pas à trouver le bon angle pour tromper Nyland (72’). Après une remise de Šporar, Sesko contrôle bien son ballon et envoie une magnifique volée en dehors de la surface dans le petit filet de la cage de Nyland, un geste sublime qui change complétement le cours du match, 2-1 (81’). Les Norvégiens reprennent le contrôle du ballon dans cette fin de partie mais n’arrivent plus à être vraiment dangereux et se dirigent inexorablement vers un très mauvais résultat.

Score final : SLO 2–1 NOR

SLO : Šporar (69’), Sesko (81’)

NOR : Haaland (47’)

Avec cette victoire surprise de la Slovénie, la Norvège perd sa main mise sur le groupe 4 mais garde sa place de leader pour débuter sa trêve internationale avant le match Suède-Serbie. Haaland et ses coéquipiers recevront la Serbie le 27 septembre pour confirmer leur promotion en ligue A. Les Slovènes, avec cette victoire grâce à leur prodige Sesko, évitent pour l’instant la relégation en ligue C et iront tenter de garder leur position face à la Suède.

Souchi Ilias

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football