Nous suivre sur

Football

Foot/Premier League – Arsenal souffre mais assure face à Leeds

Pour la 11ème journée, le leader Arsenal se déplaçait à Elland Road. Les Gunners l’emportent dans la difficulté mais restent en tête du championnat. Leeds peut avoir des regrets tant ils ont dominé cette rencontre. Arsenal met la pression sur son dauphin City en prenant 4 points d’avance.

Pour cette 11ème journée de Premier League, les Gunners se déplacent sur la pelouse de Leeds. Les Peacocks, 15ème au classement, vont tenter de se relancer en championnat et s’éloigner de la zone rouge qui n’est qu’à deux points avant le coup d’envoi.

Les compositions :

Leeds – Jesse Marsch :

Meslier – Kristensen – Koch – Cooper© – Struijk – Adams – Roca – Sinisterra – Aaronson – Harrison – Rodrigo

Arsenal – Mikel Arteta :

Ramsdale – White – Saliba – Gabriel – Tomiyasu – Partey – Xhaka – Saka – Odegaard© – Martinelli – Jesus

Résumé du match :

Incident technique rarissime à Elland Road

Ce sont les Gunners et Jesus qui donnet le coup d’envoi.

Fait marquant en ce début de match, l’arbitre Christopher Kavanagh interrompt le jeu après un peu plus d’une minute de jeu. Il semblerait qu’il y ait en souci avec la VAR qui empêcherait le bon déroulement de la rencontre. Le jeu tarde à reprendre et les joueurs font tourner le ballon sur le terrain pour garder les muscles chaud. L’arbitre du match décide alors d’interrompre la rencontre après une dizaine de minutes et renvoie les joueurs aux vestiaires. Scène surréaliste cet après-midi à Elland Road !

Les joueurs font finalement leur réapparition sur la pelouse, le coup d’envoi sera donné à 15h40 le temps d’un échauffement d’une dizaine de minutes. La cause de cet incident serait une panne électrique qui aurait empêché la liaison entre l’arbitre central et ses assistants de la VAR.

Arsenal mis en difficulté

C’est reparti à Leeds avec la reprise du jeu sur une touche des Peacocks.

Les Gunners mettent le pied sur le ballon en ce début de rencontre et sont à la recherche de rythme après cette longue interruption. Les joueurs de Leeds mettent de l’engagement dans les duels et pressent haut sur le terrain. Cependant les transitions rapides à la récupération du ballon sont mal négociées avec trop d’erreurs techniques dans la transmission. La formation de Jesse Marsch est la plus dangereuse en ce début de rencontre et s’approche plus facilement de la surface adverse. Ce match s’anime et gagne en intensité, on va d’un but à l’autre mais les duels sont pour l’instant à l’avantage des défenses. La première occasion franche est pour Leeds. Sur un corner obtenu suite à une frappe déviée de Sinisterra, Ramsdale se couche au sol sur une frappe de Struijk suite à un cafouillage dans la surface (20′). Leeds met la pression et enchaine les frappes mais elles sont systématiquement contrées par des joueurs adverses. Les Gunners sont mis en danger par les contres attaques adverses et n’arrivent pas à construire leur jeu. Sur une récupération haute des Gunners à la suite d’une transversale ratée de Rodrigo, Odegaard lance Saka en profondeur. Excentré dans la surface; l’Anglais réussit à frapper en force du droit sous la barre et trompe Meslier qui ne peut rien faire (35′). C’est dur pour Leeds qui réussissait jusque là une bonne prestation.

Mi-temps :

Arsenal est en difficulté cet après-midi à Elland Road, face à une formation de Jesse Marsch qui presse et tente beaucoup dans cette première période. Les Gunners ont marqué sur l’une de leurs seules occasions franches par l’intermédiaire de Bukayo Saka. Leeds devra être moins brouillon en seconde période pour espérer faire chuter un leader en difficulté.

Arsenal résiste

Jesse Marsch a décidé de sortir Rodrigo, trop approximatif en première période, pour l’entrée de Patrick Bamford. D’entrée, sur son premier ballon dans la surface, l’Antlais s’illustre. Sur un centre de Koch, Bamford reprend de volée le ballon et trompe Ramsdale, mais il semblerait qu’il ait fait faute sur Gabriel avant d’armer sa reprise (46′). But logiquement refusé après vérification de la VAR. Leeds met la pression et continue de pousser. Sur un ballon mal contrôlé par Saliba, Bamford, encore lui, intercepte et part défier Ramsdale, sa frappe est contrée (52′). Superbe arrêt de l’anglais. Les Gunners sont en très grandes difficultés. Les assauts des Peacocks sont incessants et Arsenal ne respire plus et se met à la faute. Sur un long ballon dans la surface d’Arsenal, Saliba au duel avec Roca contrôle le ballon de la main et concède le penalty (62′). Bamford se charge de le tirer et mais sa frappe passe à côté du but de Ramsdale parti du bon côté (64′). Leeds n’arrive pas à trouver la faille dans cette rencontre malgré une nette domination face à des Gunners qui souffrent mais résistent comme ils peuvent. Encore une fois Bamford est trouvé en profondeur, sa frappe écrasée est détournée par un Ramsdale infranchissable cet après-midi(70′). Arsenal tente de prend le jeu à son compte et calme la rencontre mais Leeds continue de pousser et met la pression sur les Gunners qui ont du mal au fil des minutes à résister aux assauts. Nouvel arrêt de Ramsdale sur une jolie frappe d’Aaronson à l’entrée de la surface (76′). Les Gunners veulent gagner du temps et cherchent à casser le rythme alors que Leeds semble commencer à décliner sur le plan physique. Sur une contre attaque des Peacocks, Summerville, tout juste entrée en jeu, est trouvé en retrait dans la surface, sa frappe du droit s’envole au dessus de la cage (88′). Leeds semble maudit aujourd’hui.
Scène incroyable à Elland Road ! Gabriel est expulsé pour un geste d’humeur sur Bamford dans la surface d’Arsenal. Après vérification de l’arbitre et de la VAR, le carton rouge est finalement annulé pour Gabriel et l’arbitre sanctionne une faute de Bamford auparavant. Leeds pousse dans ces dernières minutes mais Arsenal tient dans cette fin de match.

Score Final : 0-1

Saka (35′)

Arsenal aura souffert à Elland Road, mais ils ont tenu jusqu’au bout notamment grâce à un Ramsdale infranchissable sur sa ligne. Victoire difficile pour les hommes de Jesse Marsch en manque cruelle de finition devant le but.

Adrien Barau

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football