Nous suivre sur

Football

Foot/Premier League : Grâce à un bijou de Tielemans, Leicester s’impose à Everton

La 15ème journée de Premier League nous offre un match intéressant entre Everton (12ème) et Leicester City (18ème).
Les Foxes respirent un peu mieux et sortent la tête de l’eau. Les joueurs de Brendan Rodgers s’extraient de la zone rouge grâce à un bijou de Tielemans (45+1′). Les Toffees restent dans le ventre mou du championnat.

Compositions :

Everton – Frank Lampard – 4-3-3

Pickford – Mykolenko – Tarkowski – Coady – Coleman – Iwobi – Gueye – Mvom Onana – Gray – Calver-Lewin – McNeil

Leicester City – Brendan Rodgers – 4-1-4-1

Ward – Justin – Faes – Amartey – Castagne – Soumare – Barnes – Dewsbury-Hall – Tielemans – Maddison – Daka

Everton reçoit à Goodison Park Leicester City. Les hommes de Frank Lampard sont dans le ventre mou de Premier League (12ème) pendant que Leicester se bat pour tenter de sortir la tête de la zone rouge (18ème). Les Toffees se sont relancés avec deux matchs sans défaite (victoire face à Crystal Palace (3-0) et match nul sans but face à Fulham). Everton va tenter aujourd’hui de remonter dans le top 10 en cas de victoire, eux qui ne sont qu’à 5 points d’une place qualificative en Conférence Ligue.
Leicester tente de sortir de la zone relégable. Après un bon enchaînement de match avec trois rencontres sans défaites (deux victoires et un nul), la belle série s’est stoppée la semaine dernière avec un revers sur le plus petit des scores face à Manchester City (0-1). Les Foxes ont besoin de points et vont tout faire pour remporter ce match et sortir de cette zone de rélégation. Leicester devra être plus imperméable défensivement sachant que les Foxes possèdent la 3ème pire défense de Premier League.
En cas de victoire, les joueurs de Brendan Rodgers passeraient devant le premier non-relégable, Southampton, qui se déplacera à Newcastle ce week-end.

Everton change de dispositif par rapport au précédent match même si Iwobi est de nouveau aligné dans sa position de numéro 10 à gauche du milieu à trois à plat dans un 4-3-3. Gordon est sur le banc et McNeil le remplace sur le côté droit de l’attaque.
Brendan Rodgers décide de changer, lui aussi, de dispositif. La défense à trois devient une défense à quatre. Söyüncü n’est pas aligné. Faes et Amartey occupent la défense centrale. Justin et Castagne redescendent en tant que latéraux. On observe aussi le retour de Soumaré devant la défense. Dewsbury revient dans le onze de départ après être sorti à la mi-temps de la rencontre face à City la semaine dernière. Le reste du milieu et de l’attaque restent les mêmes avec Jamie Vardy à nouveau remplaçant.

Avant le coup d’envoi, un bel hommage est rendu aux victimes de la première guerre mondiale. Le match commence bien pour les Foxes qui se montrent dangereux par une bonne frappe de Daka stoppée par Pickford (3′). Les Toffees répondent par une frappe croisée d’Iwobi qui passe juste à côté. Calvert-Lewin avait chipé le ballon à la défense de Leicester et parfaitement servi le Nigérian. Mais Iwobi ne parvient pas à convertir cette très belle occasion.
Les deux équipes offrent de grands espaces à l’adversaire ce qui permet aux deux formations de combiner rapidement et d’opérer en contre. Maddison se montre percutant sur ce début de match. Il est proche d’ouvrir le score après une belle frappe du pied gauche qui frôle à nouveau le poteau de Ward (14′). Les deux équipes s’observent mais Leicester est mieux que son adversaire. Les hommes de Brendan Rodgers ont une meilleure qualité technique et un meilleur contrôle du ballon. Ils ne parviennent toutefois pas encore à inquiéter Pickford. Cela n’empêche pas les Toffees de mettre en lumière Dany Ward, le gardien de Leicester, qui s’étend pour sortir une tête des Toffees sur corner (23′). Everton souffre, Maddison et Dewsbury-Hall s’en donnent à cœur joie. Les deux milieux s’offrent chacun une frappe qui ne passe pas loin pour le premier et contrée pour le second. La fébrilité s’installe dans les rangs des Toffees, ce qui profite aux Foxes de plus en plus dominant et dangereux. Leicester use d’attaques rapides pour surprendre Everton. Après une mauvaise relance de Tarkowski, les Foxes se projettent. Maddison fixe et frappe mais ne cadre pas sa frappe qui passe encore une fois à côté. Les Toffees sont fébriles et Daka vient récupérer un ballon entre deux défenseurs mais ne conclut pas son action (41′). Les Foxes font face à un manque d’efficacité criant. Mais Leicester est enfin récompensé ! C’est Youri Tielemans qui débloque la situation. Après un centre mal dégagé de Barnes, Tielemans est trouvé hors de la surface. Le Belge envoie une superbe frappe dans la lucarne opposée après un superbe enchaînement (45+1′).

Le premier acte se clôt sur un petit bijou signé Youri Tielemans. Les Toffees sont très fébriles au contraire de Leicester qui domine fortement cette première période.

Idrissa Gueye est remplacé à la mi-temps par Garner. Le Sénégalais était resté au sol plus tôt dans la rencontre avant de reprendre sa place. Les Toffees obtiennent une occasion en or mais ne la concluent pas (48′). Iwobi glisse un sublime ballon dans le dos de la défense pour Calvert-Lewin qui bute sur Ward qui sort bien. Le match continue sur sa belle lancée mais les erreurs techniques se multiplient ce qui empêchent les deux formations d’être vraiment dangereuses. C’est encore une fois Maddison qui fait les différences. Le milieu offensif anglais voit son ballon s’écraser sur le poteau de Jordan Pickford (60′).
Calvert-Lewin cède sa place après avoir senti une gêne. Le Français Neal Maupay le remplace. L’ancien Lillois Onana est remplacé par Doucouré (61′). Les entrants font leur effet et apportent une nouvelle dynamique. Neal Maupay voit même sa frappe déviée en corner (64′). Leicester reprend le contrôle du match grâce à une meilleure qualité technique notamment. Lampard tente d’inverser la tendance avec deux changements (70′). Coleman et McNeil sont remplacés par Patterson et Gordon.
Brendan Rodgers de son côté opte pour deux changements poste pour poste. Vardy remplace Daka à la pointe de l’attaque et Ndidi prend la place de Soumaré au coeur du jeu. Barnes tente sa chance sans mettre suffisament de puissance (73′). Albrighton remplace Dewsbury-Hall auteur d’un très bon match au milieu de cette formation de Leicester. Le match se ferme un petit peu dans le dernier quart d’heure. Everton se reprend en conservant la balle mais ils ne trouvent toujours pas la faille.
Leicester sanctionne l’équipe de Pickford. Sur un contre emmené par Barnes, l’attaquant sert sur le côté gauche Maddison. L’Anglais donne en retrait à Barnes qui se retourne et frappe en pivot. Sa frappe finit au fond des filets (87′). Leicester éteint les derniers espoirs des Toffees.
Dans le temps additionnel, Youri Tielemans, auteur d’un du but de l’année, est remplacé par Mendy (90+1′). Les Foxes s’offrent une dernière occasion grâce un contre. Maddison sert Barnes qui manque son face-à-face avec Pickford sorti très vite.

Leicester respire beaucoup mieux et sort de la zone rouge. Maddison et ses coéquipiers ont sanctionné une timide et fébrile équipe d’Everton. Leicester se relance après une très bonne performance collective.
Everton reste dans le ventre mou du Championnat. L’équipe de Frank Lampard est sanctionnée par ses trop nombreuses erreurs techniques. Everton aura présenté une prestation bien décevante.

Clarence Maillefaud

A lire aussi

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football