Nous suivre sur

Football

Foot/Premier League – Liverpool fait dérailler la machine Citizen

Pour cette 10ème journée de Premier League, Liverpool recevait Manchester City pour le plus gros choc de l’année. Dans un match déjà classique et dans une ambiance exceptionnelle, les Reds décrochent une victoire très très importante et remontent 9ème au classement. Les Citizens restent deuxièmes mais avec 4 points de retard sur Arsenal.

Pour cette 10ème journée de Premier League, Liverpool reçoit le mastodonte Manchester City dans l’antre historique d’Anfield. Les Reds veulent se relancer après un début de saison très compliqué, une 12ème position et deux joueurs en mauvaise situation. Nunez a du mal à assimiler le jeu des Reds et Salah est fantomatique en Premier League alors qu’il vient d’inscrire le triplé le plus rapide de l’histoire de la Ligue des Champions. Une différence flagrante entre son niveau de jeu en Premier League et en LDC.
Côté Citizen, aucun problème cette saison avec une seconde place derrière Arsenal, un cyborg norvégien prêt à casser tous les records et un maestro belge meilleur passeur de Premier League. Manchester se place pour une fois comme grand favori pour ce gros choc du championnat et voudra à tout prix prendre les 3 points cet après-midi. Ce match risque soit de nous de montrer une domination sans précédant des Citizens face aux Reds, soit une magnifique surprise avec un duel acharné entre les deux équipes que seule la Premier League peut créer.

Les Compositions :

Liverpool – Jurgen Klopp – 4-3-3 :

Alisson – Milner – Gomez – Van Dijk – Robertson – Thiago – Fabinho – Elliott – Diogo Jota – Firmino – Salah

Manchester City – Pep Guardiola – 4-3-3 :

Ederson – Cancelo – Akanji – Dias – Aké – Rodri – De Bruyne – Gundogan – Silva – Haaland – Foden

Résumé du match :

Une bataille à l’anglaise

Après la présentation des équipes sur l’hymne historique des Reds You’ll Never Walk Alone, Haaland donne le coup d’envoi de cette partie.

Directement, les deux équipes imposent une grosse intensité et de l’agressivité dans chaque duel. Les joueurs de Liverpool mettent de l’impact, les Citizens sont assez surpris par le jeu des Reds. 10 premières minutes de haute volée mais malheureusement sans occasions dangereuses des deux côtés, beaucoup d’aller retour, aucune équipe ne réussit à prendre l’ascendant. Première vraie accélération de l’attaque des Citizens, Haaland décale sur Foden qui voit son centre contré par un défenseur mais revenir sur Gunodgan qui envoie une reprise bien stoppée par Alisson (14′). Liverpool cherche vraiment à jouer en contre attaque, ils pressent et attendent la perte de balle face à des joueurs de City qui ont du mal à créer quelquechose. Première grosse offensive des hommes de Klopp, très bon centre d’Harvey Elliott pour Jota qui ne réussit pas à smacher sa tête dans le but d’Ederson (21′). Nouvelle accélération des Reds, Firmino adresse un très bon ballon pour Jota, bien défendu par la défense de City. Robertson est à l’affut de la balle et envoie une volée qui rase la lucarne gauche du portier brésilien (24′). Le réveil des Skyblues se fait sentir, Haaland est lancé en profondeur, il se dégage de Joe Gomez et place une piqué mais Alisson réagit bien face à cette situation (32′). La tendance du match a changé, les Reds ne voient plus le ballon et se reposent tranquillement. City arrive à se créer des occasions mais pêche dans la finition.
Grosse occasion manquée par City, magnifique centre de De Bruyne pour Haaland qui place une bonne tête mais Alisson est bien sur ses appuis pour réaliser un arrêt réflexe.

Mi-temps :

Une première mi-temps qui se finit par un 0-0 mérité des deux côtés, beaucoup de duels, beaucoup de contre attaques mais toujours pas de but dans ce magnifique choc. Un match de cadors qui se joue les yeux dans les yeux avec une grosse intensité. Un manque de réalisme pour les deux équipes qui sera sûrement compensé en 2ème mi-temps.

Les Reds montrent un tout autre visage que lors de leurs derniers matchs avec un gros pressing, du rythme, du jeu et des occasions. Nunez pourrait être décisif puisque Jota a du mal aujourd’hui. Klopp pourrait aussi compter sur un Alexander-Arnold qui peut, en une passe, créer quelque chose de magique.

Pour une fois, Manchester City tombe face une équipe qui lui donne du fil à retordre et ne peut pas imposer son habituelle domination. En attaque, ils dédoublent beaucoup pour inquiéter la défense rouge. La relation Haaland – De Bruyne a eu du mal à se trouver. Ce duo, avec l’aide de Foden et peut-être l’entrée de Mahrez avec son pied magique, pourrait faire trembler la cage adverse.

Les Reds bousculent le mastodonte Citizen

Un début de seconde période assez calme, gros changement par rapport à ce que les deux équipes ont pu proposer dans la première. Liverpool réussit à bien réinstaller son jeu, Thiago met en orbite en une touche Salah qui se retrouve à deux, avec Jota, en face à face avec Ederson, Salah décide de la jouer tout seul et manque la plus belle occasion du match (50′). City réagit aussitôt et lance une offensive. Haaland se retrouve en duel avec Alisson, le ballon est repoussé par le Brésilien et Foden a juste à pousser le cuir dans le but, malheureusement le but est annulé par la VAR pour une faute en début d’action sur Fabinho (53′) du Norvégien. Liverpool réagit à ce but annulé, Salah effectue une longue course et réalise un superbe centre avec un extérieur sur Jota qui ne cadre pas sa tête. Le match s’emballe, le plus gros choc de l’année tient ses promesses (56′). Encore une grosse occasion pour les Skyblues, Haaland gagne le duel face à un défenseur et envoie un missile en direction du but mais Alisson réalise encore une superbe claquette. Les occasions franches se multiplient dans une ambiance exceptionnelle (64′). Liverpool devient de plus en plus dangereux, un contrôle venu de l’espace par Mohamed Salah sur un service d’Alisson qui passe Cancelo. Le pharaon est absolument tout seul et finit l’action face à un Ederson impuissant, Liverpool est en train de revivre et mène ce match, 1-0 (76′).
City pousse pour égaliser, centre de Cancelo vers Haaland mais Van Dijk sauver le but d’Alisson … quel retour du défenseur néerlandais (82′). Le match devient de plus en plus électrique, le manque de fautes sifflées agace les deux équipes, Klopp est même expulsé. Liverpool cherche à faire le break pour être tranquille. Nunez prend le ballon et se lance dans une grande course, il peut servir Salah mais décide de frapper. Il se rate et gâche une occasion qui pouvait tuer le match (88′). L’attaque de City est devenue fantomatique. Bernardo Silva et De Bruyne ne créent rien et Pep ne fait pas de changement pour tenter égaliser. Malgré 6 minutes de temps additionnel, City ne reviendra pas. Une défaite qui fait les affaires d’Arsenal.

Score final : LIV 1-0 MAN

LIV : Salah (76′)

MAN : Aucun

Avec cette exceptionnelle et surprenante victoire, Liverpool passe en 8ème position avec son match référence pour se relancer dans cette saison avec un grand Salah. Les Reds accueilleront les Hammers de West Ham ce mercredi. Manchester City concède sa 1ère défaite laisse déjà 4 points d’avance à Arsenal. Les Citizens recevront Brighton la semaine prochaine, ils devront relever la tête après un très grand match de Premier League.

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football