Nous suivre sur

Coupe du Monde de Football

Football/Coupe du Monde- Les Etats-Unis sont en huitièmes de finale

Dernière journée de ces phases de groupes de Coupe du Monde. L’Iran face aux Etats-Unis. Si vainqueur il y’a, il sera qualifié pour les huitièmes de finale. Pour l’Iran un nul pourrait suffire pour se qualifier. Les Etats-Unis contraints de gagner vont devoir sortir le grand jeu. L’Iran n’aura pas réussi l’exploit mais pourra être fier de sa compétition. Les Etats-Unis s’imposent 1 à 0 et se qualifient pour les huitièmes de finale.

Compo Iran : Beiranvand ; Rezaeian, Hosseini, Pouraliganji, Mohammadi; Noorollahi, Ezatolahi; Gholizadeh, Taremi, Hajsafi; Azmoun

Compo USA : Turner; Robinson, Ream, Carter-Vickers, Dest; Adams; McKennie, Musah; Pulisic, Sargent, Weah

Les Etats-Unis font le job

Début de match très intense, les Américains ont le pied sur le ballon et mettent la pression sur le but iranien. Première belle situation pour les Américains. Beau coup de tête de Pulisic, que capte directement le portier Iranien. La Team Mehli ressort bien les ballons et rentre petit à petit dans ce match. Encore une belle sortie de Beiranvand qui s’interpose devant le centre de Dest. L’Iran est solide défensivement mais n’arrive pas à garder la possession du ballon. Taremi, lancé dans la profondeur, a trop hésité, et perd le ballon bêtement. L’occasion était belle pour l’Iran. Timothy Weah réalise un gros début de match, sa rapidité et sa technique font mal aux Iraniens. Festival de Dest, qui s’est amusé des joueurs iraniens, sa tentative de frappe est contrée. Les Etats-Unis ont des situations , attention à ne pas regretter. Côté Iranien, on mise trop sur un exploit individuel. Les Américains insistent sur les côtés, ce qui met à mal la défense de la Team Mehli.
L’ouverture du score des Etats-Unis ! Superbe passe de McKennie qui lobe toute la défense pour trouver Dest qui remise sur Pulisic qui se jette pour marquer ce but. Néanmoins, le buteur se blesse sur cette action. Pulisic se relève difficilement, le joueur de Chelsea devrait céder sa place. Les Américains jouent à 10 pour le moment. Pulisic revient finalement sur la pelouse pour finir cette mi-temps.
L’Iran proche du KO, les hommes de Carlos Queiroz se dévoilent. Heureusement pour eux, Sargent et Weah ne réussissent pas à bien combiner. Mohammadi, blessé, cède sa place à Karimi. L’Iran tout proche du KO, Weah avait déjà célébré son but mais il est refusé pour hors-jeu.

L’Iran imprécis, les USA ont eu peur

C’était pressenti, Pulisic cède sa place à Aaronson. Coup dur pour les Américains. Les coéquipiers de McKennie repartent sur les mêmes bases et dominent ce début de deuxième période.
Oh ! Coup de tête de Ghodos qui coupe bien le centre mais le cuir passe juste au dessus. Aaronson fait une belle entrée mais manque de précision dans le dernier geste. On approche de l’heure de jeu et les Américains temporisent. Ils sont provisoirement en huitièmes de finale. L’Iran a du mal à mettre en difficulté Turner. Belle occasion pour les Iraniens, Ghodos enroule un peu trop sa frappe. Turner était battu.
L’Iran n’a plus que 20 minutes pour aller chercher sa qualification. Le jeu est arrêté, Sargent est touché. L’Iran est agressif dans cette fin de match, ils multiplient les fautes. Sur un centre dangereux de l’Iran, un joueur américain semble toucher le ballon de la main. L’arbitre interrompt le match. Pas de pénalty finalement, l’Iran continue de pousser.
La fin de match s’enflamme avec des attaques dans les deux sens. 9 minutes de temps additionnel, les USA doivent tenir et l’Iran doit tout faire pour marquer. Très beau coup de tête de Pouraliganji qui s’est couché pour rabattre de la tête le ballon qui passe juste à coté du but. L’Iran jette ses dernières forces mais bute sur un mur américain. La qualification se précise pour la team US.
Attention, gros moment de flottement dans la surface du Tuner. Les Iraniens réclament un pénalty. L’arbitre en décide autrement. Et c’est terminé ! L’Iran s’incline face aux Américains 1 but à 0.

L’Iran aura manqué de justesse technique devant et s’incline face aux Etats-Unis qui se sont fait peur en fin de match.

Axel Wasselin

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Coupe du Monde de Football