Nous suivre sur

Football

Football / Premier League : À 10, West Brom accroche le nul à Burnley

Avant match :

Duel de mal classés aujourd’hui pour le compte du championnat de Premier League. Burnley reçoit West Brom pour un match avec une importance particulière car ce sont deux concurrents pour le maintien. Burnley n’a remporté qu’un seul de ses sept matches de Premier League contre West Bromwich Albion, une victoire 2-1 aux Hawthorns le 31 mars 2018.

West Brom a accroché le point du match nul contre Man United lors de leur dernier match, ce qui peut leur donner de l’espoir pour ce match. WBA a apporté deux changements à l’équipe qui a tenu tête à  Manchester United. Darnell Furlong revient sur le côté. Lee Peltier n’est pas assez en forme pour commencer, donc démarre sur le banc. Matt Phillips remplace Robert Snodgrass, blessé à la jambe.

Trois changements pour Burnley de l’équipe qui a fait match nul 1-1 avec Fulham lors de leur match précédent. Ben Mee revient du protocole de commotion cérébrale. Kevin Long se retrouve sur le banc.

Les compositions :

Burnley: Pape, Lowton, Tarkowski, Mee, Taylor, Brownhill, Cork, Westwood, McNeil, Rodriguez, Vydra.

West Brom: Johnstone, Furlong, Bartley, Ajayi, Townsend, Yokuslu, Phillips, Gallagher, Maitland-Niles, Pereira, Diagne.

Le match :

Le match commence sur un petit rythme avec deux équipes qui se craignent. Les deux coachs espèrent gagner aujourd’hui mais surtout ne pas perdre face à un concurrent direct. Les deux équipes sont connues pour jouer un jeu dur avec beaucoup de duels et peu de techniques. Cette réputation est confirmée sur ce début de match avec peu d’enchainements techniques.  Les coups de pieds arrêtés vont surement jouer un rôle capital sur ce match. À noter cependant que les conditions de jeux sont difficiles avec un vent très important, qui gène la lecture de trajectoires des défenseurs.

On constate peu d’actions pour la première demi-heure. On peut noter l’action de Darnell Furlong, qui de son pied gauche tente d’inquiété Nick Pope mais sans réussite. Sam Allardyce est connu pour son organisation défensive mais ses qualités ne sont toujours pas présentes à West Brom. Son équipe n’a pas encore gardé sa cage inviolée depuis qu’il a remplacé Slaven Bilic.

À la demi heure de jeu, Semi Ajayi utilise sa main pour sortir le ballon alors que Matej Vydra s’échappait au but. Après intervention de la VAR, le défenseur est expulsé. West Brom va devoir jouer plus d’une heure à dix. Les deux équipes se neutralisent jusqu’à la mi-temps, laissant toutes deux l’impression de se satisfaire du résultat.

La deuxième mi-temps repart sur le même rythme avec une possession du côté des Clarets mais plutôt attentiste. Les conditions de jeux sont toujours assez difficiles avec un vent assez important. Sam Allardyce organise un simple 4-4-1 dans le but de conserver son résultat.

Un autre fait de jeu est à noter avec une nouvelle main dans la surface contre Kyle Bartley cette fois. Le pénalty n’est pas sifflé mais les Baggies s’en sortent bien sur cette situation. Burnley tente de mettre la pression sur West Brom mais a toujours des difficultés dans le dernier geste. Burnley dispose d’un homme supplémentaire depuis 35 minutes maintenant, pour seulement un tir cadré en seconde période, ce qui révèle les difficultés des Clarets.  

Burnley n’est clairement pas dans son assiette aujourd’hui. West Brom pourrait espérer réaliser un gros coup, les dix hommes de West Brom semblent les plus dangereux avec plusieurs situations chaudes. Ils contrent brillamment notamment par l’intermédiaire de Maitland-Niles et Matheus Pereira. Ces offensives sont néanmoins insuffisantes pour réaliser le gros coup du week-end dans la quête du maintien. La fin du match est assez triste avec deux équipes qui se neutralisent.

Malgré l’absence d’un joueur pendant plus d’une heure, West Brom accroche le nul à Burnley mais demeure dans la zone rouge.

Maxime Crinquette

À lire aussi :

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football