Nous suivre sur

Football

Football/Premier League : Leeds passe devant Arsenal

Leeds prend trois points à domicile en battant (3-0) les Saints malades de Hasenhuttl.

Leeds reçoit Southampton pour le match en retard de la 18ème journée de Premier League.

Les compositions

Leeds (3-3-3-1) I. Meslier – D. Llorente, L. Cooper, P. Struijk – L. Ayling, M. Klich, S. Dallas – J. Harrison, T. Roberts, Raphinha – P. Bamford

Marcelo Bielsa

Southampton (4-4-2) A. McCarthy – R. Bertrand, M. Salisu, J. Vestergaard, J. Bednarek – N. Tella, O. Romeu, J. Ward-Prowse, S. Armstrong – N. Redmond, C. Adams

Ralph Hasenhuttl

Première mi-temps décevante pour Leeds

Les Saints maitrise les vingts premières minutes de la rencontre. Les joueurs installent leur jeu collectif et privent les Peacocks de ballon. A la surprise générale, Leeds déjoue et ne parvient pas à conserver la balle. Raphinha et Ayling réveillent leur partenaires en passant tout proche de l’ouverture du score. L’ailier sert Rapqui qui s’était rendu disponible côté gauche. Le Brésilien nous offre un petit spectacle offensif en éliminant Salisu. Il offre ensuite un caviar à Roberts qui manque sa frappe. L’attaquant semble déterminé à faire mal à Southampton. Ses coéquipiers suivent le mouvement et font briller le jeu de Bielsa pendant dix minutes. Malheureusement, le rythme baisse après la demi heure de jeu. C’est Tella qui donnera le seul espoir de la mi temps à Southampton. Il pénètre dans la surface et tombe après un contact avec Llorente. La VAR est sollicitée et les images parlent. L’arbitre décide de ne pas accorder le penalty car d’après lui Tella en rajoute et cherche la faute. Cette occasion des Saints met tout de même en lumière le bon match de Tella et les gros problèmes de Llorente.

Raphinha vendange la plus grosse action des White. Après un coup franc manqué par les Saints, Ayling dégage de la tête et trouve Dallas. Le milieu droit lève les yeux et voit Raphinha partir à fond vers la surface adverse. Il le sert magnifiquement. Le Brésilien part seul, pénètre dans la surface mais se rate complètement. Il pousse beaucoup trop son ballon et se fait reprendre par Romeu juste avant de frapper.

L’éveil des Peacocks

Bamford sonne la charge dès le retour des vestiaires à la 47ème minute. C’est sa treizième réalisation de la saison. Le but est construit en seulement trois passes. Roberts reçoit une belle passe transversale au milieu. Il profite d’un placement défensif désastreux pour servir Bamford juste devant la surface. Bednarek, dépassé fait n’importe quoi et laisse le numéro neuf se positionner pour tirer. L’attaquant anglais est chirurgical. Il trompe McCarthy d’une frappe croisé ras de terre qui se loge dans le petit filet ; imparable. Les Saints tentent de régir très vite en mettant toute leur énergie en attaque. Malheureusement leur jeu est déstructuré et infructueux. Leeds passe tout près du break à la 50ème minute après un nouveau numéro de Raphinha. Roberts, bien placé frappe et frôle le montant droit de McCarthy. A la 52ème minute, le gardien des Saints sauve à nouveau son équipe en essuyant une frappe de Bamford. Les hommes de Hasenhuttl sont au bords de la rupture.

Les Whites brillent, Southampton coule

Bielsa a dû donner de la voix dans les vestiaires. C’est une équipe de Leeds métamorphosée. Tout y est. Le jeu de Bielsa est de retour. Les joueurs font les efforts collectifs en attaque et dans le repli défensif. Les Saints sont asphyxiés. Choix très étonnant, Hasenhuttl sort Tella pour faire entrer Minamino. Cela ne va pas arranger les affaires de Saints qui prennent le deuxième but à la 78ème minute. En gestion de temps faible, les Whites s’étaient résignés à laisser le ballon aux adversaires. Mais le coup d’éclat signé Bielsa est fatal. Dallas envoie une longue passe côté gauche vers Helder Costa qui la remet très vite au milieu irlandais. Il se positionne et crucifie McCarthy d’une frappe somptueuse de l’extérieur du pied droit. Le moral est touché et le troisième but arrive dans la foulée. Raphinha fait à nouveau parler toute sa classe. C’est cette fois sur coup franc que le brésilien fait mal aux Saints. Il enroule parfaitement son ballon d’une frappe pied gauche qui retombe bien et ne laisse aucune chance au pauvre gardien anglais. C’est une sale soirée pour McCarthy et ses coéquipiers qui enchainent avec une nouvelle défaite.

Le match se termine sur le score de (3-0) laissant Southampton à la 14ème place. Les hommes de Bielsa eux se hissent à la 10ème place et passe devant Arsenal.

Adrien Sidhom

A lire aussi

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football