Nous suivre sur

Football

Football / Premier League : Tottenham remplit sa mission face à Wolfsberger

Tottenham prend une sérieuse option pour la suite de l’Europa League après sa victoire 4-1 face au club Autrichien de Wolfsberger. Le match délocalisé au Puskás Aréna à Budapest a été maitrisé par les hommes de Mourinho.

Avant match :  

Jose Mourinho a remporté chacun de ses 12 derniers matches à élimination directe en Coupe UEFA ou en Ligue et Manchester United, une série qu’il tend à continuer.

Il apportent six changements à sa composition après la défaite 3-0 contre Manchester City, avec l’entrée dans le onze de Gareth Bale, Dele Alli, Moussa Sissoko, Harry Winks, Matt Doherty et Toby Alderweireld. Pas de Harry Kane dans l’équipe des Spurs aujourd’hui, tandis qu’Hugo Lloris démarre dans le but et non Joe Hart comme prévu.

Il s’agit du premier match à élimination directe de Wolfsberger en Europe. Pour cette première, le coach aligne un onze sans surprises car il dispose de presque toutes ses forces.  Deux changements sont apportés par rapport à leur dernier match de Bundesliga autrichienne, avec le capitaine Michael Liendl et Christopher Wernitznig de retour au milieu de terrain.

Les compositions :

Tottenham: Lloris, Doherty, Alderweireld, Dier, Davies, Winks, Sissoko, Alli, Bale, Moura, Son.

Wolfsberger: Kofler, Novak, Baumgartner, Lochoshvili, Scherzer, Sprangler, Taferner, Liendl, Wernitznig, Joveljic, Vizinger.

Le match:

Le match commence sur un rythme intéressant et c’est Tottenham le favori du match qui prend rapidement le contrôle du cuir, une situation plutôt rare pour les hommes de José Mourinho. La première occasion du match nous vient de Son Heung-min, qui frappe juste à côté du but après une longue course. L’attaquant sud- coréen semble en jambe et à l’aise dans cette position de numéro 10. Les Spurs prennent rapidement les devants dans ce match à la 13 ème minute.Matt Doherty récupère le ballon à droite et décale Gareth Bale. Celui-ci centre et c’est Son Heung-min qui vient le couper pour ouvrir le score (0-1). Heung-min Son a déjà égalé son total de buts de la saison dernière toutes compétitions confondues (18).

Les Spurs maitrisent la suite du match, font tourner le ballon et se montrent dangereux dès qu’ils accélèrent.  Dele Alli est aussi intéressant sur ce début de match, son placement gène particulièrement les Autrichiens. Wolfsberger a néanmoins une situation par l’intermédiaire de Dejan Joveljic, l’un de leurs meilleurs joueurs sur ce début de match, mais Hugo Lloris veille. Peu avant l’heure de jeu, Gareth Bale inscrit le but du break grâce à un crochet efficace. Matt Doherty décale sur le côté droit dans la surface Bale, qui crochète puis enroule sa frappe au second poteau. (0-2).

Malgré une occasion avant, les Autrichiens se font surprendre une nouvelle fois cinq minutes plus tard. Lucas Moura récupère le ballon à environ 40 mètres du but et s’attaque à la défense. Il accélère et dribble deux défenseurs avant d’aggraver le score. (0-3).

La suite s’annonce difficile pour les joueurs de Ferdinand Feldhofer.

Les Spurs ont été vraiment bons jusqu’à présent. Certes, c’est contre la sixième équipe de la ligue autrichienne mais les joueurs de José Mourinho semblent sur de leur force ce soir.

Le coup de sifflet retentit et les Spurs sont aux commandes à Budapest au moment de la mi-temps. Les Autrichiens vont devoir tenter quelque chose en seconde mi-temps pour espérer revenir dans le match.

José Mourinho fait rentrer Carlos Vinicius à la place de Son Heung-min à la mi-temps, probablement pour faire reposer le sud-coréen. Wolfsberger opère également à deux changements.

Les Spurs maitrisent à nouveau pour cette seconde période et manque de peu d’aggraver la marque par l’intermédiaire de Gareth Bale, sauvé par Alexander Kofler. Il faut un coup du sort pour faire revenir les Autrichiens dans le match et une faute dans la surface provoquée par Moussa Sissoko. Le capitaine de Wolfsberger Michael Liendl permet alors à son équipe de revenir au score par pénalty. (1-3).

Ce but ne lance pas de révolution et c’est bien Tottenham qui reprend la possession du cuir. Lucas, puis Bale s’essaie tour à tour mais le gardien de Wolfsberger, Alexander Kofler veille pour le moment. Lamela puis Bergwin rentre à la place de Lucas et Bale à l’heure de jeu. Le gallois nous offre un match plein pour son retour dans le onze de Mourinho qui pourrait lui laisser plus de temps de jeu par la suite.

La dernière demi – heure offre un beau spectacle aux téléspectateurs avec des offensives de part et d’autre. Tottenham opère à certaines offensives mais n’a plus la maitrise du jeu et subit quelques frayeurs en raison des offensives autrichiennes. Christopher Wernitznig trouve même la barre de transversale de LLoris.

Malgré cette volonté de revenir au score, Wolfsberger s’expose et va finir par encaisser un quatrième but à la fin du temps réglementaire par l’entrant Carlos Vinicius. Le centre de Winks est repris par Lamela qui prolonge pour le brésilien, aggravant le score. (1-4).

Ce succès des Spurs leur offre un avantage considérable pour le match retour .

Maxime Crinquette

À lire aussi :

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football