Nous suivre sur

Football

LA LOI DU PLUS FORT

  • laurent clippe

Les petits poucets n’ont pas vu la porte des 16èmes de finale de la coupe de France, ils n’ont pas démérité, ils se sont battus avec leurs moyens et leur ville derrière eux pour les épauler mettant de très belles ambiance qui font la magie de cette coupe de France. Il n’y donc pas eu de miracle malgré de belles résistances. On avait pourtant commencé ce samedi avec un alléchant Pontarlier-Montpellier qui s’est terminé avec une fin à suspense et une belle séance de tirs au but qui a vu des joueurs de Pontarlier craquer dans le moment décisif. Ce petit poucet peut garder la tête haute au vu de son parcours.
Le match de Pontarlier a surement donné des idées au hazebrouckois qui eux jouaient contre Caen en ce samedi soir avec un public très carnavalesque qui poussa son équipe jusqu’à la dernière minute. Un but de l’ancien lillois Rodelin, de la tête à bout portant suite à un mauvais marquage a réduit les chances d’Hazebrouck de créer l’exploit. Pourtant Hazebrouck a eu une grosse occasion juste avant la pause mais ils n’arrivent pas à concrétiser et c’est en seconde période que Caen prend le dessus sur les nordistes en marquant un second but qui anéantit les espoirs des hazebrouckois, ils n’auront pas à rougir de leur parcours. Jouer une ligue 1, restera gravé dans la tête de ces amateurs.
Ce dimanche nous avions le petit club de Still jouant en R3 qui jouait contre une ligue 1, un magnifique parcours pour ce club qui s’incline seulement 1-0. Ils n’auront pas démérité, ils pousseront jusqu’au bout malgré la fatigue physique. Le numéro 10 de Still , Maisonneuve, comparé le temps d’un jour à MESSIneuve, une petite note humoristique qui fait la magie de la coupe de France.
Nous avions l’USL Dunkerque diminué par les blessures de quelques joueurs surtout en attaque qui n’a pas pu faire le poids contre une bonne équipe de Metz qui sort un peu la tête de l’eau suite à une première moitié de saison très compliquée. Que dire de la magnifique ambiance au stade Marcel Tribut qui sera rénové très bientôt, Dunkerque s’incline 4-2 assez logiquement.
Et enfin Senlis qui recevait à Beauvais les canaris de Ranieri, en forme en ligue 1 cette saison et qui n’ont pas eu de pitié, une victoire nette et sans bavure 4-0.
L’équipe qui déroge à la règle de la loi du plus fort nous vient de Normandie où Granville après prolongation a battu les Girondins de Bordeaux qui avait pourtant ouvert la marque. Mais après 3 expulsions, Bordeaux terminera le match à 8 et surtout prendra 2 buts qui les éliminent de la coupe de France, un objectif cette saison !!
La Coupe de France a encore ses héros, même si la loi du plus fort s’applique, la magie est toujours là !!
Corentin Langlet

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football