Nous suivre sur

Football

Ligue 2 : La fin de saison en 4 questions

  • laurent clippe
Après la trêve internationale démarrera la dernière ligne droite du championnat. Montée, maintiens, descente… Qui sera en Ligue 2 l’an prochain ?

 

  • Le Stade de Reims va-t-il battre tous les records ?

Actuellement premier et bien parti pour y rester jusqu’à la fin de la saison, le Stade de Reims survole le championnat de Ligue 2. Nous vous apprenions il y a peu que le Stade de Reims possédait déjà le record du nombre de points d’écarts entre le premier et son dauphin. Ils comptaient alors 14 points d’avance. Aujourd’hui à 11 points de Nîmes (2ème), même s’ils ne pourront pas battre le record de points récoltés en une saison détenu par Angers (1969- 94 points) le Stade de Reims peut, s’il gagne tout ses matches, égaler des clubs comme le LOSC, l’OL ou encore l’ASSE au palmarès des clubs ayant obtenus 83 points sur 1 saison. Si l’on ne prend en compte que le format actuel de la Ligue 2, le Stade de Reims est recordman.

  • Nîmes va-t-il réussir son ascension irrésistible, Quid des places en Play-offs ?

Tout d’abord, rappelons que des Play-offs sont mises en place à l’issu de la saison pour déterminer l’équipe qui disputera le barrage contre le 18ème de Ligue 1. Dans un premier temps, le cinquième affrontera le quatrième du classement (sur le terrain du 4e), puis le vainqueur de cette confrontation jouera contre le troisième (sur le terrain de ce dernier).
Personne ne les attendait à cette place en début de saison et, 8 matchs avant la fin, les Nîmois comptent 4 points d’avance sur le 3ème, l’AC Ajaccio et 7 points sur Clermont, 6ème et premier non éligible aux play-offs. Autant dire que, si les crocos ne sont pas directement promus, ils ont de grandes chances d’accrocher au minimum une place en barrage.
Le peloton est un peu plus serré derrière. La 3ème place n’est séparée de la 7ème que par 3 petits points et plusieurs matchs charnière vont opposer des concurrents direct à une place en Play-offs. Si l’on devait comparer les calendriers, Châteauroux semble avoir la fin de saison la plus abordable, mais attention quand même aux équipes de bas de tableau qui veulent sauver leur peau.

  • Quels potentiels outsiders pour la montée ?

Le Havre et Brest, candidats à la montée en début de saison occupent respectivement la 8ème et 9ème place à égalité de points (47). Ils se positionnent donc à 5 points d’une place en play-offs. Le Havre semble mal embarqué, car ils affronteront, dans ces 8 derniers matchs, plusieurs clubs en péril qui jouent leur peau : Quevilly-Rouen, Lens, Nancy, ainsi que des clubs de haut de tableau : Reims, AC Ajaccio. Les Brestois n’auront pas la tâche facile non plus, enchainant des matchs contre Lorient, Sochaux, Clermont, Quevilly-Rouen et enfin Châteauroux.
La montée semble compliquée pour ces deux clubs, mais pas impossible.
 
 

  • Des monuments malmenés en bas de tableau

Lens, Valenciennes, Nancy, nous aurions pu prévoir une bataille entre ces 3 clubs en début de saison, mais qui aurais pu prévoir que cette bataille se ferait pour le maintiens ? Valenciennes semble être le club le mieux placé pour se maintenir. 14ème à 5 points de la place de barragiste, les valenciennois peuvent encore respirer. Ce qui n’est pas le cas de Lens, juste derrière leur voisin (à égalité avec le GFC Ajaccio), les lensois sont à 3 points de l’autre monument et premier relégable, l’AS Nancy Lorraine. Avec les récents déboires extra-sportifs, le Racing va trembler jusqu’au bout.
Bourg en Bresse a su prendre des points importants récemment, là où Nancy a eu plus de mal. Les burgiens se positionnent 17ème, à seulement 2 points de la 18ème place. Arrivons-en à Nancy maintenant. Le club tremble. Avec seulement 1 victoire en 6 matchs (soit 3 points pris sur 18 possibles), les nancéens semblent proches d’une descente en National. Encore plus bas, alors que le Tours FC est condamné a évoluer au troisième échelon du football français (15 points en 29 matchs), Quevilly-Rouen n’a pas dit son dernier mot. Actuellement 19ème, ils sont à 5 points de la 17ème place, ils ne vont avoir que des finales à jouer contre des clubs de haut de tableau, majoritairement, mais aussi contre des concurrents directs.
Cette saison de Domino’s Ligue 2 est plus que passionnante et accrochée. Le championnat a déjà réservé son lot de surprises, et, au vu de l’indécision et des matchs a rebondissement, nous ne sommes pas a l’abris de nouveaux rebondissements.

  • L’avis Sport Business Mag

Nous nous sommes amusés, avec le site de simulation foot-national.com, à simuler la fin de championnat :
Pour nous, Reims finirai, sans surprises, 1er, Nîmes le suivrait en Ligue 1. Le Paris FC et Châteauroux s’affronteraient en Play-offs pour en découdre ensuite avec Lorient.
En bas, le RC Lens, actuellement en difficulté, finirais le championnat en trombe et remonterai a la 12ème place. Bourg-en Bresse disputerais les barrages. Quevilly Rouen n’arriverai pas a remonter la pente et finirais 19ème.

http://www.foot-national.com/simulateur-de-classement-football.html

Léo Chevin

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football