Nous suivre sur

Football

Manchester City : enfin le bon équilibre ?  

Critiqué en début de saison pour son jeu ronronnant, les Citizens et Guardiola semblent avoir enfin trouvé la bonne carburation. Pus fort défensivement et toujours aussi efficace dans le secteur offensif, les protégés de “Pep” abordent la fin de saison avec ambition.

Critiqué en début de saison pour son jeu ronronnant, les Citizens et Guardiola semblent avoir enfin trouvé la bonne carburation. Plus forts défensivement et toujours aussi efficaces dans le secteur offensif, les protégés de “Pep” abordent la fin de saison avec ambition.   

Nous sommes le 21 novembre 2020, l’écran géant du Tottenham Hotspurs Stadium affiche 19 h 15. Le regard dans le vide, la mine déboussolée, Pep Guardiola s’incline face à son meilleur ennemi Mourinho, 2-0. Les Citizens sont alors 13 éme à 8 points déjà de son plus grand rival dans la course au titre Liverpool. On parle alors d’une fin de cycle pour le tacticien catalan. On s’interroge même de savoir si Guardiola ne serait pas devenu pragmatique. Un oxymore. 3 mois plus tard et 15 journées après, Manchester City caracole en tête de la Premier League avec 10 points d’avance sur le  rival de la ville, second. Entre temps, Liverpool s’est effondré, Tottenham s’est écroulé, et les Mancuniens eux, ont retrouvé leur attaque. Mieux encore, ils semblent enfin avoir trouvé un équilibre défensif tant recherché.   

Ruben Dias, le facteur X   

De Kompany à Laporte, en passant par Otamendi et Mangala, Pep Guardiola a longtemps cherché son joueur providentiel en défense centrale. Et pour cause les éliminations successives en Ligue des Champions, que ce soit contre Monaco en 2017, Liverpool en 2018, Tottenham en 2019 ou bien Lyon en 2020, se sont souvent résumées à des prestations défensives catastrophiques. Arrivé cet été pour 71 millions d’euros en provenance du Benfica, Ruben Dias semble être le facteur X tant recherché par Guardiola dans le secteur défensif. Avec 7 buts encaissés sur les 24 derniers matchs, le défenseur portugais apporte une grande stabilité défensive. “Il vit le football 24H/24 et il nous donne quelque chose de spécial” selon “Pep”. À l’instar d’un Jurgen Klopp qui a trouvé en Virgil Van Dijk son défenseur de référence, Pep Guardiola pourrait bien avoir trouvé le sien avec Ruben Dias.  

Le rouleau compresseur   

Les statistiques offensives des Citizens ont de quoi donner le tournis, 58 buts marqués sur les 24 derniers matchs disputés toutes compétitions confondues. Pourtant sans numéro 9 et sans De Bruyne, blessé, le système Guardiola semble ne pas dépendre de ses individualités, tant l’organisation tactique et collective fait la différence. Le danger vient de partout, Gundogan, qui empile les buts, Foden qui éclot, ainsi que Sterling et Silva qui compensent l’absence de véritable avant-centre. Dans un championnat ou la régularité n’est pas le maître-mot, cette saison, les hommes de Guardiola ont su, eux, s’emparer des balbutiements de leurs concurrents. Enchainant victoire après victoire, avec la manière qui plus est. Face à Chelsea 0-3 à Liverpool 1-4 et plus récemment contre Tottenham 0-3. Une série qui leur permet de se diriger tout droit vers le titre.   

Favori pour la ligue des champions ?   

À l’aube de se présenter sur la scène européenne pour son huitième de finale face au Borussia Mönchengladbach, ce mercredi, les Citizens paraissent être dans les meilleures conditions possible. Avec ses récents résultats, les hommes de Guardiola sont donc logiquement à ranger dans la catégorie des favoris. Avec une défense à la hauteur et un jeu offensif au point, qui pourrait donc bien arrêter la machine bleu ciel ? Une question qui revient inlassablement à l’approche du printemps européen. Et pour cause, ces dernières saisons les Citizens et Guardiola ont pris la fâcheuse de tendance de se saborder lors de ses matchs couperets. L’absence de De Bruyne, le complexe de la Ligue des Champions ou encore le manque d’un numéro 9. Autant de paramètres qui pourraient, éventuellement enrayer l’armada mancunienne. Mais pour l’heure, Manchester City est leader du championnat et n’a jamais semblé aussi bien armé pour remporter la plus prestigieuse des compétitions européennes. 

Laurent Lemoine

A lire aussi

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football