Nous suivre sur

Football

Nice et Bordeaux dos à dos.

Pour le compte de la 13 ème journée de Ligue 1, Nice (13 ème , 16 points) accueille Bordeaux (6 ème, 18 points) à l’Allianz Riviera. Les deux équipes ont un gros coup à jouer en cas de victoire. Coté Niçois un bon résultat leur permettrait d’être au contact des places européennes. Pour Bordeaux, un succès pourrait confirmer un bon début de saison et accéder à la place de dauphin. A noter pour les niçois les titularisations de N’soki et Ounas qui retrouve son club formateur. Paulo Sousa a titularisé Jovanovic suite à l’absence de Pablo.

 

Dans le début de la première période, Bordeaux a la possession du ballon mais leur animation offensive est trop imprécise, beaucoup de dribbles et de passes manqués. Les hommes de Patrick Vieira agissent en contre avec la vitesse et la percussion de Youcef Atal et Adam Ounas qui combinent bien coté droit. A la 28 ème minute Nice trouve l’ouverture. Après une superbe action collective, Atal est décalé coté droit et centre parfaitement pour la tête puissante de Lees Melou qui envoie le ballon au fond des filets girondins. Après le but des aiglons, Bordeaux réagit et arrive enfin à se procurer des occasions mais manque de réalisme. Ils tombent sur un très bon Benitez, puis font preuve d’imprécision encore une fois. Les Niçois rentrent aux vestiaires avec un avantage pas forcément mérité mais ils se sont montrés plus réalistes.

 

La deuxième période débute fort. A la 48 ème minute, Kamano est lancé en profondeur coté droit, il pénètre dans la surface et crochette N’soki. Ce dernier commet une faute et Mr Hamel désigne le point de pénalty. Briand le transforme parfaitement avec une frappe puissante à ras de terre dans le petit filet. C’est son 8 ème but contre Nice, sa “proie” favorite en ligue 1.

Après cette égalisation, la physionomie de la première mi temps se remet en place. Bordeaux développe une possession stérile avec des attaquants peu en vue ce soir. Nice n’existe que grâce aux fulgurances du jeune algérien Atal. Le match se termine donc logiquement sur un score nul. Les deux équipes ont eu leur temps fort mais ont manqué de réalisme dans les derniers gestes.

Incapables de se départager, Nice et Bordeaux se quittent sur un match nul logique qui n’arrange finalement les affaires de personne. Les Girondins se hissent tout de même à la troisième place du championnat avant de recevoir Monaco. Tandis que les aiglons stagnent au milieu de tableau avant un déplacement compliqué à Lyon lors de la 14 ème journée.

 

 

Les hommes forts :

Pour Nice, une mention spéciale pour Youcef Atal qui a été un danger permanent pour les girondins. 9 dribbles réussis, meilleur total dans un match de l1 cette saison. La répétition de ses courses chaloupées ont été impressionnantes, malheureusement il manque d’altruisme et oublie souvent ses partenaires après avoir fait la différence. Il aura quand même délivré une très belle passe décisive.

Pour Bordeaux, à retenir la très bonne performance d’Otavio précieux dans la récupération, ainsi que dans l’orientation du jeu bordelais.

 

Les hommes peu en vue de ce match:

Du coté Niçois, Dolberg a été peu en vue ce soir. Il a manque de mouvement et d’intensité dans les duels. Il s’est fait éteindre par l’expérimenté Laurent Koscielny.

Coté bordelais, Eui-Ho hwang ne confirme pas son très bon match contre Nantes. Le coréen a eu énormément de déchets techniques. Il cède logiquement sa place à la 70  ème minute.

Jules Gaime

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Football