Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Nous suivre sur

Football

Foot/Premier League : Les Gunners s’éloignent de l’Europe !

Burnley reçoit Arsenal pour le compte de la 27ème journée de Premier League. Lors de leur dernière rencontre, Burnley s’était imposé (1-0) à l’Emirates Stadium.

Les compositions :

Burnley (4-4-2) : N. Pope – M. Lowton, J. Tarkowski, B. Mee, C. Taylor – J. Berg Guomundsson, A. Westwood, J. Brownhill, D. McNeiln- M. Vydra, C. Wood

Arsenal (4-2-3-1) : B. Leno – K. Tierney, Pablo Mari, D. Luiz, C. Chambers – G. Xhaka, T. partey – Willian, M. Odegaard, B. Saka – P. Aubameyang

Aubameyang assomme Burnley d’entrée :

Les Clarets prennent l’eau dès la 6ème de minute de jeu. Après une belle percée dans l’axe, Willian sert Aubameyang a l’entrée de la surface. Le Gabonais s’amuse des deux défenseurs et les élimine d’un passement de jambe. Il ajuste ensuite Nick Pope en frappant fort à ras de terre dans l’angle fermé. Burnley commence très mal le match. Etant la pire attaque de Premier League, les Clarets se mettent en grande difficulté. Les Gunners mènent donc 1-0 et prennent le contrôle du match. Les hommes de Sean Dyche sont acculés et subissent le jeu. A la 22ème minute, Saka manque le break. Aubameyang lui sert un bon ballon dans la profondeur mais le jeune attaquant Anglais croise trop sa frappe et manque le cadre. Burnley manque de confiance et peine à proposer du jeu.

La terrible erreur de Xhaka

Burnley reprend de l’assurance juste avant la mi-temps. Leno cherchant à relancer court, sert Xhaka dans la surface. Le milieu Suisse panique, manque totalement son geste et tire directement sur Wood. Le ballon rebondit sur la hanche de l’attaquant Néo-Zélandais et file au fond des filets. Les Gunners, malheureux, perdent l’avantage. Le score se rééquilibre (1-1). Peu après l’égalisation, McNeil met Leno sous pression avec une frappe puissante à ras de terre et passe tout près de retourner le scénario du match. Les Clarets rentrent aux vestiaires avec une confiance retrouvée.

Arsenal n’y arrive pas

Les Gunners bien trop fébriles manquent totalement leur deuxième période. Friables en défense et au milieu et trop peu réalistes en attaque, les hommes d’Arteta se mettent en danger à plusieurs reprises face à des Clarets courageux. Nicolas Pépé lui reste frustré. Après un duel dans la surface avec Pieters, il réclame à deux reprises un pénalty. En effet le défenseur touche le ballon de la main deux fois mais après consultation de la VAR, Monsieur Marriner n’accorde pas le penalty. A la 78ème minute, Arsenal sauve deux occasions, coup sur coup, grâce à Leno. Les Gunners sont dans un temps faible et les Clarets tentent le tout pour le tout pour en tirer avantage. Les visiteurs y croiront plusieurs fois avant le coup de sifflet final. A cinq minute de la fin, la VAR sauve à nouveau Burnley en annulant un penalty et un carton rouge pour une faute de main mal jugée. Ceballos lui, trouve le poteau à la 94ème. Les Gunners sont démoralisés et se voient à nouveau perdre des points malgré une bonne première période.

Le score final de 1-1 laisse Arsenal à la 10ème place et Burnley en 15ème position.

Adrien Sidhom

A lire aussi

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football