Nous suivre sur

Football

Foot/ Premier League – Newcastle surprend Burnley à Turf Moor

Pour le compte de la 31ème journée, Burley accueillait Newcastle, à Turf Moor. Le duel de fin de tableau se solde sur un succès inattendu de Newcastle, mené la majeure partie du match mais porté par Allan Saint-Maximin, rentré en deuxième période. 

Compositions 

Burnley – 4-4-2 – Sean Dyche

Peacock-Farrell – Pieters – Mee – Tarkowski – Lowton – McNeil – Brownhill – Westwood – Gudmundsson – Wood – Vydra 

Newcastle – 5-3-2 – Steve Bruce 

Dubravka – Murphy – Clark – Fernandez – Dummet – Ritchie – Longstaff – Shelvey – Almiron – Joelinton – Gayle 

Burnley à l’attaque

A la lutte pour le maintien, Burnley et Newcastle jouent leur survie dans l’élite Anglaise. Les Clarets, 15ème à 7 points du premier relégable (Fulham) reçoivent les Magpies, eux, 17ème à 3 points de la zone rouge. Les deux formations restent sur des résultats assez inconstants. Le week-end dernier Steve Bruce et les siens ont arraché un impensable match nul face à Tottenham. Dans le même temps, Burnley s’est vu infliger un nouveau revers sur le terrain de Southampton. 

Une confrontation difficile à se lancer, les deux formations s’observent sans proposer grand-chose. A domicile, les Clarets posent leur jeu et favorisent les longues transmissions. Les hommes de Sean Dyche créent du jeu, Newcastle a plus de mal, toujours privé de Callum Wilson. La tendance se confirme peu après le quart d’heure de jeu avec l’ouverture du score de Burnley. Sur une récupération haute, McNeil lance Wood sur un ballon long, l’attaquant Néo-zélandais percute dans la surface et transmet dans l’axe pour Vydra, le Tchèque met le ballon au fond. La 3ème réalisation sur ses 5 derniers matchs. 

Les Magpies ont du mal à limiter les offensives adverses, la défense étant très confuse. Et côté offensif, la cohésion manque pour faire douter le bloc des Clarets. Une seule fois, Peacock-Farrell est mis en difficulté à la 37ème minute où le portier Nord-Irlandais reprend un centre dangereux. En fin de première période, Burnley pousse pour faire le break mais bute sur un Martin Dubravka solide sur sa ligne. 

Les Deux entrées changent le match 

Comme en première mi-temps, Newcastle prend l’eau défensivement dès l’entame. Burnley se montre directement dangereux et pousse pour faire l’écart mais se montre maladroit dans la finition. A la 56ème minute, Allan Saint-Maximin et Callum Wilson, les deux éléments forts offensivement des Magpies entrent en jeu. Wilson revient à la compétition après plusieurs mois d’absence. Saint-Maximin, lui, était toujours gêné par des blessures musculaires. Un changement apportant de la création, de la technique et de la puissance, des ingrédients manquant cruellement à Newcastle. 

Il aura fallu attendre seulement deux minutes pour voir les effets sur le match, à la 58ème minute, Newcastle égalise. Sur le couloir droit, Saint-Maximin percute et remet sur Jacob Murphy, le milieu de terrain trompe le gardien adverse d’une frappe en entrée de surface. Le changement tactique de Steve Bruce rabat complètement les cartes de la rencontre et crée une nouvelle dynamique pour les Magpies. L’ailier Français s’illustre une nouvelle fois, cinq minutes plus tard et donne l’avantage à son équipe. L’ancien Niçois est servi dans le rond central, il fixe la défense et décoche une lourde frappe premier poteau, le ballon trompe Peacock-Farrell. Un retournement de situation inattendu alors que Burnley n’a pas su faire le break. 

En fin de rencontre, Burnley reprend le contrôle de la rencontre mais peine à servir les attaquants en position préférentiel. Ils se montrent dominateurs mais ne font pas grand-chose avec le ballon. 

Finalement, Newcastle remporte un duel important pour le maintien. Mené tout le match, l’entrée de Wilson et surtout de Saint-Maximin permet aux Magpies de prendre 3 points à Turf Moor. 

Antoine Lheureux

À lire aussi:

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football