Nous suivre sur

Coupe du Monde féminine

Quelle surprise !!

Dernier quart de finale, entre l’Allemagne et la Suède, pour affronter les Pays-Bas, vainqueur de l’Italie plus tôt dans l’après-midi. La Nationalmannschaft sort d’un sans-faute, avec 4 victoires en 4 matchs et 0 but encaissé. La Suède sort d’elle d’un parcours plus compliqué, 3 buts encaissés en poule, une défaite, et l’élimination difficile du Canada en huitième.

 

Un premier acte haletant :

Comme à son habitude, les allemandes débutent la rencontre comme un véritable rouleau compresseur. Lindahl doit déjà sauver les siennes à deux reprises, à la 3e minute avec la tête de Popp, puis sur un coup-franc de Magull (5e). Les scandinaves ont l’occasion d’ouvrir le score contre le cours du jeu, mais leur tentative est stoppée du pied par Schult (12e). Les suédoises finissent par craquer au quart d’heure de jeu. Dabritz fait la différence à l’entrée de la surface, et donne un super ballon à Magull, qui contrôle, lève la balle et marque grâce à un astucieux ciseau acrobatique : 1-0 pour l’Allemagne (15e). Les allemandes continuent leur domination avec une tête puissante de Schuller, captée par Lindahl. Mais un événement va complètement bousculer la physionomie de la rencontre, l’égalisation suédoise. Un dégagement défensif surprend la défense allemande, Jakobsson file au but, se décale sur la droite et envoie le ballon dans le petit filet de Schult, premier but encaissé par la Nationalmannschaft. Ce but scandinave, va donner un élan de confiance aux bleues et jaunes qui vont contenir les assauts allemands et donner de longs ballons dans le dos de la défense adverse. Ce changement va donner l’occasion à la Suède de passer devant mais Schult claque le ballon au-dessus de la barre transversale, pour préserver les siennes avant la pause (36e).

 

La Suède au mental :

Dès le retour des vestiaires, les suédoises surprennent les allemandes. Sur un centre côté droit, Jakobsson met une grosse tête, stoppée par une superbe horizontale de la gardienne allemande, mais le ballon revient dans les pieds de Blackstenius qui permet à son équipe de passer devant (47e). Ce but sonne comme un véritable coup de massue pour la Nationalmannschaft qui n’avait plus été menée au score depuis le 7 mars 2018, et une défaite en France. La Suède défend bien, l’Allemagne ne trouve pas de solution, et  Jakobsson a même la possibilité de faire le break (77e). Les allemandes tentent de se réveiller en toute fin de partie, mais la tête de Maier passe à côté (87e), et la frappe de Dabritz est stoppée par la gardienne scandinave (90e). L’Allemagne aura une ultime occasion d’égaliser, mais alors face au but vide, Hegering ne parvient pas à cadrer sa tête (90+3e), les suédoises iront donc en demi-finale de coupe du monde !

 

Alors que l’Allemagne tenait tranquillement sa qualification, la Suède y a cru, a poussé la Nationalmannschaft dans ses derniers retranchements, et a finalement vaincu l’ogre allemand. Félicitations donc à ces braves scandinaves qui défieront à Lyon les Oranjes, avec une place en finale à la clé…

 

 

Louis PETER

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Coupe du Monde féminine