Nous suivre sur

Football

Foot / Serie A : La Lazio s’impose dans une fin de match tendue

Pour le compte de la 8ème journée de championnat la Lazio Rome accueille le champion en titre, l’Inter. C’est une affiche de haut de tableau entre le 6ème et le 3ème.

Compositions :

Lazio Rome (4-3-3) : Reina – Marusic, Patric, Luiz Felipe, Hysaj – Milinkovic-Savic, Lucas Leiva, Basic – Anderson, Immobile, Pedro

Inter Milan (3-5-1-1) : Handanovic – Bastoni, De Vrij, Skriniar – Domarco, Gagliardini, Brozovic, Barella, Darmian – Perisic – Dzeko

Ce match de haut de tableau débute sur les chapeaux de roue. Lancé dans la profondeur par Darmian sur le côté droit, Barella est déséquilibré par Hysaj dans la surface, l’arbitre indique le point de pénalty. Ivan Perisic prend ses responsabilités et prend Reina à contre-pied, 1 but à 0 pour l’Inter. Les joueurs de la Lazio vont rentrer petit à petit dans leur match avec une grosse action à la 24ème, après un très bon travail de Felipe Anderson sur le côté droit il centre en retrait pour Basic mais sa frappe est trop axiale, et Handanovic s’interpose. La première mi-temps est une bataille tactique avec deux blocs très en place. Les deux équipes tentent leurs chances de loin mais sans réussite à l’image de Barella (30ème) et Perisic (39ème) pour les Nerazzurri, ou encore d’Anderson (34ème), de Basic (40ème) ou de Pedro (43ème) pour la Lazio.

La deuxième mi-temps est une copie conforme de la première. A la 62ème minutes l’arbitre siffle un pénalty pour la Lazio, après une main de Bastoni. C’est Ciro Immobile qui s’en charge et qui prend lui aussi à contre-pied Samir Handanovic. C’est à la 81ème minute que le tournant du match se passe. DiMarco se fait stopper mais le ballon revient dans les pieds de Lautaro Martinez qui joue l’attaque en vain. Dans la continuité de l’action Felipe Anderson déboule sur le coté gauche et sert Immobile qui frappe. Sa tentative est repoussée par Handanovic dans les pieds d’Anderson qui pousse le cuir dans le but le vide, le tout alors que Dimarco est toujours au sol. Les esprits s’échauffent notamment avec Denzel Dumfries qui reproche à Anderson de ne pas avoir sorti le ballon. Une légère échauffourée débute et une pluie de cartons s’abat sur les deux équipes (Milinkovic-Savic et Anderson pour la Lazio et Dumfries et Martinez pour l’Inter). Les joueurs de Sarri enfoncent le clou, par l’intermédiaire de Serguej Milinkovic-Savic sur un service délicieux de Luis Alberto, le Serbe décroise sa tête pour tromper Handanovic.

La Lazio fait donc la bonne opération de la journée en s’imposant 3 buts à 1, ils remontent provisoirement à la 5ème place du championnat. L’Inter perd l’occasion de se rapprocher du Milan AC et de Naples et peut perdre sa 3ème place si l’AS Rome gagne demain contre la Juventus de Turin.

Jules Brousse

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football