Nous suivre sur

Football

UEFA Champions League : Chelsea déroule face à Rennes

À Stamford Bridge, Chelsea accueille le Stade Rennais pour le compte de la troisième journée de Ligue des Champions. En cas de victoire, les Blues peuvent prendre la tête du groupe E.

 

Après cinq matchs sans victoires en compétitions officielles, Rennes a relevé la tête en championnat, ce week-end, face à Brest. Pour la première fois de son histoire, le club breton se déplace en Angleterre et plus précisément à Stamford Bridge. Les hommes de Franck Lampard, qui restent sur six matchs sans défaites, peuvent déjà creuser l’écart en vue d’une qualification en huitièmes de finale.

 

Une première au goût amer

 

Qualifié pour la première fois de son histoire en Ligue des Champions, Rennes va vivre un premier déplacement en outre-manche difficile. Orphelins de leur meilleur joueur, Eduardo Camavinga, les rennais arrivent avec un groupe constitué de huit joueurs de moins de 20 ans. De leur côté, les Blues déplorent les absences de Pulisic et Havertz. Et il ne fallait pas être en retard devant son écran. Après seulement dix minutes de jeu, Werner provoque un penalty sur une faute de Dalbert. L’ancien joueur du RB Leipzig décide de se faire justice lui-même et transforme le penalty. Trop court, Gomis ne peut repousser la frappe de l’international allemand. Peu avant cela, Ziyech avait failli ouvrir le score sur un magnifique enchaînement.

À l’image de Marseille hier face au FC Porto, Rennes subit en ce début de match. Le pressing des Blues fonctionne à merveille et Gomis est souvent contraint de donner de l’air à sa défense. En 4-5-1 lors des phases défensives, le bloc rennais évolue bas et laisse Jorginho, Kanté et Mount développer le jeu.

Nous jouons la 41e minute de cette rencontre et une situation litigieuse va faire basculer le cours de cette dernière. Tammy Abraham, titulaire à la pointe de l’attaque, frappe aux abords de la surface. Sa frappe, plusieurs fois contrée, termine sa route sur le bras de Dalbert. Déjà fautif sur le premier but des Blues, le défenseur rennais vit un calvaire. Après révision de la VAR, l’arbitre décide lui-même d’aller vérifier l’action litigieuse, tant Rennes aurait pu bénéficier d’un penalty plus tôt dans le match pour la même intervention. Mr Zwayer désigne le point de penalty et vient casser les espoirs des rennais en adjugeant un deuxième carton jaune à Dalbert. Werner transforme le penalty d’une frappe lourde sous la barre transversale de Gomis.

Pris d’un sentiment d’injustice, les Rennais s’effondrent et vont désormais évoluer à 10 contre 11 pendant plus de 50 minutes.

 

En patrons, les Blues déroulent

 

Au retour des vestiaires, Chelsea ne baisse pas de rythme et Tammy Abraham devance Gomis sur un centre de Reece James. Le score est porté à 3-0 par l’international anglais qui, par la même occasion, ouvre son compteur en Ligue des Champions. Impuissants, les Rennais ne bénéficient que de rares occasions, souvent stoppées par la défense des Blues. Les changements de Julien Stéphan, entraîneur du Stade Rennais, n’y feront rien.

Et, ironie du sort, c’est Édouard Mendy qui va écoeurer ses anciens coéquipiers en fin de match. Sur une série actuelle de cinq clean sheets, le portier sénégalais repousse une frappe de Clément Grenier en toute fin de match. L’ancien gardien de Ligue 1 se montre une nouvelle fois indispensable et prouve à ses dirigeants qu’ils peuvent compter sur lui.

 

Après sa victoire face à Krasnodar, Chelsea enchaîne et compte désormais 7 points dans ce groupe E. Dans l’autre match du groupe, Séville a renversé Krasnodar pour s’imposer sur le score de 3-2. Les deux équipes sont à égalité de points et se partagent la première place du groupe. Rennes est dernier.

 

Nathan Chouzy

 

À lire aussi :

 

Foot/Premier League : 4 à 6 semaines d’absence pour Danny Ings

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football