Nous suivre sur

Football

Vers un classique d’enfer !

  • laurent clippe
LIGUE 1 – Nous sommes à deux jours du 93ème Classico. Le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille n’ont jamais été aussi « proches » au niveau du classement.

Le Paris Saint-Germain semble intouchable et fonce vers un 5ème titre en 6 ans. L’Olympique de Marseille quant à lui rêve d’une qualification en Ligue des Champions, une compétition qui fuit les marseillais depuis trop longtemps. Certes, les effectifs sont différents, mais le choc reste tout aussi alléchant.
Retour sur le match aller
Au match aller, dans un Vélodrome des grands soirs, l’Olympique de Marseille avait éteint l’armada parisienne. L’ambiance d’enfer promise par les supporters était au rendez-vous. Dès le début du match, les parisiens étaient agressés dès qu’ils portaient le ballon. Avec de l’envie et du jeu, les marseillais ont réussi à faire déjouer l’ogre parisien, l’équipe de stars.
En effet, malgré son but, Neymar a raté son premier Classico ! Mangé dans les duels, par le samouraï Sakai, le parisien avait perdu ses nerfs. Coupable d’une énième faute de frustration, le brésilien avait reçu pour son premier Classique, un premier carton rouge. Avec 222 millions d’euros, ça fait cher l’exclusion. Le prodige Mbappé a lui aussi raté sa première. Étouffé par la charnière Rolando-Rami, il n’avait pas réussi à faire la différence.
Côté marseillais, l’ensemble de l’effectif avait été impressionnant. Les cadres étaient au rendez-vous. Que dire de la prestation de Luiz Gustavo, meilleur brésilien sur la pelouse. Un but et une prestation défensive de folie. Il avait, à lui seul, enflammé le Vélodrome. On entend encore raisonner le chant créé à son effigie : « De Marseille à Janeiro, Luiz Gustavo ! ». Au milieu de terrain, le brésilien avait survolé la rencontre.
Thauvin le chouchou du public, avait aussi régalé. On pensait qu’il avait inscrit le but de la victoire, à quelques minutes du coup de sifflet final.
Malheureusement pour les marseillais, Cavani a inscrit un coup franc de génie à la dernière seconde. Avec son coup de pied, il avait éteint les 60 000 voix présentes et était devenu le « sauveur » du PSG. En effet, il a évité aux parisiens la désillusion.
Et maintenant, à quel match doit-on s’attendre ?
Tout simplement, nous pouvons nous attendre à une bataille. L’Olympique de Marseille se déplacera au Parc des Princes sans complexe, sûr de ses forces. Certes, les phocéens ne sont pas favoris, mais sur un match, ils peuvent se transformer. Ils l’ont déjà prouvé et ils sont prêts à réitérer.
Le Paris Saint-Germain quant à lui est presque sûr d’être champion à la fin de la saison. Les parisiens seront-ils prêts à tout donner à quelques jours du huitième de finale crucial face au Real Madrid ? Après avoir investi 5 milliards d’euros depuis 2011, le PSG n’a toujours pas réussi à franchir le cap des quarts de finale. La coupe aux grandes oreilles semble fuir les parisiens.
Les marseillais quant à eux, possèdent l’étoile dorée, synonyme de sacre en Ligue des Champions.
Voilà ce qui différencie aujourd’hui les deux clubs. L’un court après la Ligue des Champions, l’autre la possède déjà. Voilà ce qui différencie une « grande équipe » d’un club historique car c’est une certitude, l’Olympique de Marseille est le plus grand club français de l’histoire.
Le match est lancé. À dimanche soir pour la bataille !
 
Matisse Leclercq

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football