Nous suivre sur

Actus Sport

Griezmann surcoté !!

Sa 3ème place au FIFA ballon d’or relance un débat qui divise en France et en Espagne, Griezmann est-il surestimé ? Il est temps de mettre son patriotisme de côté et d’admettre que le numéro 7 de l’équipe de France n’a pas sa place dans le top 10 des meilleurs joueurs du monde, et encore moins sur le podium du FIFA ballon d’or.
Voici 3 raisons pour lesquelles Griezmann est surestimé :

L’argument principal des pro-Griezmann réside dans son obtention de deux trophées majeurs, la coupe du monde et la ligue Europa. Seulement voilà, Grizooouuu n’a pas été le principal artisan de ses deux victoires. D’abord, en coupe du monde, si la France gagne le plus beau trophée du monde, c’est grâce à sa rigueur défensive, son milieu de terrain solide et le virevoltant Mbappé devant mais en aucun cas grâce à Griezmann. Le natif de Mâcon n’a inscrit que 4 buts, dont 3 penaltys et une faute de main de Muslera bien trop insuffisant pour un attaquant, encore plus pour prétendre au trophée du meilleur joueur du monde. En Europa Ligue, le petit prince a fait du bon travail mais l’on peut tout de même souligner la grosse performance défensive de l’Atletico qui n’a encaissé que 4 buts en 9 rencontres, dont 0 à domicile. L’équipe n’a jamais vraiment semblé être inquiétée défensivement, ce qui a poussé ses adversaires à monter davantage, laisser des espaces dans leurs dos et Griezmann en a magnifiquement profité. Cependant cette prestation est aussi due à l’élimination prématurée de l’Atlético en phase de groupe de Ligue des Champions, où c’est encore une fois l’attaque qui a pêché (1 seule victoire en 6 matchs et seulement 5 buts marqués pour 4 encaissés). En résumé, les deux trophées remportés cachent des prestations en demi-teinte d’Antoine Griezmann.

Par ailleurs, la bonne image de Griezmann est due à sa superbe prestation en 2016. En effet, il y a deux ans, l’attaquant français avait réalisé une superbe saison : meilleur buteur de l’euro en France (et un des meilleurs joueurs de la compétition), finaliste malheureux de la ligue des champions face au Real Madrid (où il avait d’ailleurs manqué un penalty en finale). Cette récompense individuelle semble récompenser son niveau de jeu d’il y a deux ans, qui est resté dans toutes les têtes. On a donc la sensation que Griezmann avait un excellent niveau il y a deux ans mais n’a obtenu les trophées que cette année.

Enfin, pour prouver que Griezmann n’a pas été au même niveau que les très grands cette année, il faut comparer les statistiques de buts sur cette saison. Car même si Griezmann ne joue pas toujours buteur, il joue alors en soutien de l’attaquant de pointe en faux 9 et doit être un artisan majeur de l’animation offensive. Comparons la moyenne de buts par match en club des buteurs les plus connus avec Griezmann toutes compétitions confondues lors de la saison 2017/2018. Le meilleur ratio revient à Cristiano Ronaldo avec 1.02 buts par match (2ème au ballon d’or), suivi de Neymar et Lewandowski avec 0.89 buts (12ème pour le brésilien et le polonais n’est même pas dans la liste des nominés !!!), puis Edinson Cavani avec 0.85 (22ème), Lionel Messi et Mohammed Salah avec 0.84 (respectivement 5ème et 6ème). Loin derrière on retrouve Suarez avec 0.63 buts par match (13ème) et enfin Griezmann avec 0.59 buts par match, un ratio clairement en dessous des meilleurs attaquants de la planète football.

Malgré notre attachement à Griezmann, dont les larmes de 2014 avaient ému le monde du football, il faut mettre de côté notre mauvaise foi française et reconnaitre que Griezmann est surévalué et ne mérite pas une telle position au FIFA ballon d’or.

Louis PETER

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Actus Sport