Nous suivre sur

Interviews

Interview : Tout roule pour StadiumGo!

StadiumGo est la première application dédiée au covoiturage entre supporters. Nous avons eu l’occasion d’interviewer son créateur, Romain Lauvergnat.

StadiumGo est la première application dédiée au covoiturage entre supporters. Nous avons eu l’occasion d’interviewer son créateur, Romain Lauvergnat.

Bonjour Romain, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis un jeune entrepreneur passionné ayant des convictions fortes et une envie folle d’enrichir l’expérience d’un supporter qui se rend au stade. Je passe habituellement bon nombre de mes weekends au stade, à la recherche de nouveaux spectacles sportifs à vivre.

D’où vous est venue cette idée de développer une application venant en aide aux supporters de football ?

Comme je le raconte souvent, ça vient avant tout d’un besoin personnel car je vais régulièrement au stade le weekend et que le covoiturage est devenu avec le temps mon moyen de transport favori. Néanmoins, sur les plateformes de covoiturage classique je n’ai jamais pu trouver cette ambiance d’avant match dans laquelle j’ai envie de voyager et c’est une des raisons qui m’a poussé à créer ma propre plateforme, StadiumGO.

Comment ont réussi à se développer les partenariats avec l’Olympique de Marseille et la LFP ?

On s’est rapprochés de la Ligue de Football Professionnel avant notre lancement pour échanger sur divers sujets et avons fait le constat qu’il y avait un travail intéressant à faire ensemble notamment pour sensibiliser les clubs sur l’intérêt du covoiturage et des mobilités douces au sens large pour répondre aux enjeux environnementaux du football français. On
a donc entamé une belle collaboration et espérons pouvoir continuer de la mettre en action dès que le public retournera au stade.

En parallèle de cela, l’Olympique de Marseille nous a rapidement approché car la mobilité est l’un des enjeux majeurs du club qui est toujours à la recherche de solutions innovantes pour ses supporters. L’Orange Vélodrome étant situé en centre ville, le trafic est fortement perturbé les soirs de match et il est important de pouvoir agir concrètement sur ce point et
c’est ce sur quoi repose notre alliance avec l’OM. Nous sommes fiers d’avancer à leurs côtés et continuons à travailler sur des solutions adaptées aux supporters phocéens.

La mise à l’arrêt des championnats Français dès Mars a-t-il impacté la santé de StadiumGO ?

Cela serait mentir de dire le contraire, évidemment nous avons été fortement touchés par l’arrêt brutal des matchs dès le mois de Mars. Nous le sommes aujourd’hui toujours, puisque notre activité repose essentiellement sur le public qui se rend au stade chaque weekend. Avec un nouveau confinement et un huis clos généralisé, il est compliqué pour le moment
d’imaginer quelle sera la situation dans les prochains mois. Néanmoins, on fait de notre mieux pour profiter de ces longs mois afin de se structurer et continuer à faire évoluer la plateforme pour nos utilisateurs. C’est en ce sens qu’on a  notamment maintenu le lancement de la nouvelle application pour nos 1 an le 13 août dernier qui a d’ailleurs été très bien reçue par nos utilisateurs et que l’on continue de se réinventer au quotidien pour avancer malgré ce contexte défavorable.

Comment a démarré StadiumGO ? Vous attendiez vous à un tel engouement ?

Le lancement s’est très bien passé, utilisateurs et professionnels du sport ont rapidement adhéré au projet. On a identifié depuis longtemps un vrai besoin de mobilité des supporters en France pour diverses raisons pratiques (contraintes horaires, stationnements, lieux d’événements excentrés) et on savait qu’un projet basé sur la création de lien social entre
passionnés trouverait son public dès les premiers instants. On a aussi fait le choix de la transparence, en s’entourant de notre communauté pour co-construire la plateforme. Ainsi, dès les premiers mois de réflexions, quelques dizaines d’utilisateurs échangeaient régulièrement avec nous pour avancer ensemble jusqu’à une première version aboutie qui a
fait son apparition sur les stores le 13 Août 2019.

Combien de personnes êtes-vous à travailler sur le projet ? Comment vous répartissez vous les tâches ?

Une belle équipe de 4 personnes qui travaille d’arrache-pied pour porter haut ce beau projet qu’est StadiumGO. La répartition est assez naturelle puisque nous avons des compétences complémentaires et donc, chacun connaît son rôle. Je suis très fier de pouvoir avancer aux côtés de Victoria, Jérôme et Andréa que je salue pour l’ensemble du travail accompli jusqu’à présent.

Pensez-vous pouvoir vous pérenniser à long terme ?

Si on en avait pas l’intime conviction, je crois qu’on aurait déjà abandonné compte tenu de la période complexe que l’on traverse. Rien n’est simple, mais nous sommes très ambitieux et donnons de notre maximum pour développer l’activité et solidifier le socle sur lequel elle repose afin de pouvoir continuer à proposer toujours plus de services utiles à nos utilisateurs et renforcer les liens avec nos partenaires.

Avez-vous déjà eu affaire à des litiges sur des trajets entre supporters ?

Jamais. On communique énormément auprès de nos utilisateurs et on croit beaucoup en la pédagogie pour réduire les frictions et éviter au maximum les litiges. Le risque zéro n’existe pas, bien évidemment, mais on a un rôle important pour le prévenir au maximum et on travaille en ce sens. On a globalement une communauté très bienveillante qui, par le
partage d’une même passion, se connaît et s’appréhende plus facilement. La messagerie présente au sein de l’application permet également d’échanger en amont du trajet afin d’anticiper les éventuels désaccords qu’il pourrait y avoir et tout s’est toujours bien passé jusqu’à présent.

En avant-première pour SBM, pouvez-vous nous dévoiler une nouvelle fonctionnalité de la prochaine version ?

Malin cette question, bien joué ! Notre objectif principal à travers ce beau projet est de faire en sorte que le covoiturage devienne le réflexe pour se rendre sur le lieu d’un événement sportif. Pour cela, on pense qu’il est normal d’encourager nos utilisateurs et qu’ils soient récompensés par leur pratique du covoiturage. Je peux donc le dire : nous allons prochainement intégrer un système de récompenses avec des points, des badges et d’autres surprises au sein de la plateforme qui récompensent nos utilisateurs les plus fidèles. On prépare bien évidemment plein d’autres choses, mais on ne va pas tout dévoiler aujourd’hui quand même !

Que peut on vous souhaiter pour l’avenir ?

La première chose, c’est qu’un public en nombre puisse retourner au stade parce qu’ils n’attendent que ça et nous aussi. Au delà de cela, on ne peut que souhaiter à StadiumGO de devenir la référence du covoiturage pour les événements sportifs en continuant d’intégrer toujours plus de compétitions et de sports à la plateforme et en développant des services
adaptés et utiles pour répondre aux problématiques des supporters et des organisateurs d’événements. La période est complexe, mais la motivation est intacte. Longue vie à StadiumGO!

Sport Business Mag remercie Romain pour sa disponibilité et souhaite le meilleur à StadiumGo dans ces temps difficiles.

 

Théo Gueydan

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Interviews