Nous suivre sur

Actus Sport

Les adieux de Tony Parker

Ce transfert n’a pas bousculé la hiérarchie de la NBA cet été, mais il a marqué la fin d’une histoire. Après 17 ans de bons et loyaux services, Tony Parker a quitté les San Antonio Spurs pour aller finir sa carrière du côté de Charlotte, où les Hornets de Nicolas Batum l’ont accueilli à bras ouverts. A 36 ans, TP quitte donc les Spurs après avoir remporté quatre titres NBA dont un agrémenté d’un titre de MVP des finales, en 2007.

Dans une lettre publiée lundi sur « The Player’s Tribune », le meneur français fait ses adieux à la franchise qui l’a fait devenir celui qu’il est aujourd’hui. Dans cette longue lettre, TP retrace son histoire avec les texans, qui lui ont offert le « meilleur job de la planète ». Il revient tout d’abord sur son premier workout raté, avec les Spurs, avant la Draft de 2001. A travers sa lettre, le multiple All-Star revient surtout sur la « culture Spurs » liée selon lui à deux hommes : Tim Duncan et Gregg Popovich. S’il se montre très élogieux envers Duncan, TP n’en oubli pas moins leur autre compère : l’argentin Manu Ginobili. Un très long passage remerciant Popovich pour l’ensemble de son travail montre toute l’admiration qu’il a pour ce dernier, et notamment pour ces « principes de réussite collective et son honnêteté ». La dernière partie de sa lettre explique ces dernières années chez les Spurs : la passation de pouvoir avec Dejounte Murray et son nouveau rôle de mentor.

Reconnaissant envers la franchise, TP quitte San Antonio sans amertume. Cette ville qui, pour reprendre ses mots, sera à jamais la seule qu’il pourra considérer comme sa maison. 

Guillaume AULAGNE

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Actus Sport