Nous suivre sur

Actus Sport

Modric ? Pour le bien commun !

Le meneur de jeu croate, tout juste sacré Ballon d’Or, fait couler beaucoup d’encre, déchaîne les passions et hystérise les débats, souvent sans fin et surtout sans fond !

Je préfère le dire, je ne ferai pas ici l’apologie du milieu de terrain madrilène sous l’angle du « petit réfugié vainqueur du Ballon d’Or », je préfère laisser ça à la bien-pensance sacro-sainte de notre temps.

C’est vrai que l’on avait plus vu un milieu de terrain sacré depuis Kaká (2007), il faut dire que le couple lusitano-argentin, Ronaldo-Messi, n’a pas trop aidé…. Le natif de Zadar n’est pas grand, pas costaud, pas rapide, ou plutôt rapide là où ça sert le plus, c’est à dire dans la tête. Il voit le jeu, sent le jeu, trouve l’espace et le crée ; chose que Kylian Mbappé par exemple, ne sait pas faire (et ne saura probablement jamais faire). 

Finaliste de la dernière Coupe du Monde et triple champion d’Europe en titre avec le real, le croate n’a évidemment pas à rougir de son palmarès, seuls les comptables du football, affolés par la moindre statistique insignifiante, s’empresseront de dire que le croate ne mérite pas le Graal car il n’affole pas les compteurs. Erreur fatale évidemment, quand on sait comment Luka est le métronome du Real et de sa sélection, où son intelligence de jeu et ses passes lasers font mouche.

Modri? n’a pas besoin de faire gonfler ses statistiques, il les devance et les précède et en quelque sorte vaut bien mieux que ça.

Dans notre pays, les débats font rage : « Quoi ? Ce n’est pas un français ? Comment ça ? Quelle honte ? Et Varane ? Et Griezmann ? Et Mbappé ? ». Car oui, les thuriféraires de Raphaël Varane (doublé Ligue des Champions, Coupe du Monde cette année) sont les mêmes qui conspuaient Fabio Cannavaro en 2006… Quant à Antoine Griezmann, que l’on adore tous, on ne peut pas dire qu’il ait réalisé une « énorme » saison cette année. Malgré tout ses groupies se sont empressées de nous envoyer en pleine figure sa Ligue Europa ! Pour une fois que cette compétition trouve grâce à leurs yeux ! Quant à Kylian Mbappé, 4ème de ce Ballon d’Or 2018, à seulement 19 ans et 1 saison pleine en Ligue 1, à quoi s’attendait-il ? Quel message aurait été envoyé au monde du football si il avait décroché le précieux sésame ? Une bonne saison dans une Ligue 1 dont on connaît très bien le niveau, une bonne phase finale de Coupe du Monde (certes) et quoi ? C’est bon ? On déroule le tapis rouge ? Soyons sérieux. Et puis avoir 3 français dans le top 10 cette année, est déjà une belle performance au demeurant.

Et qu’on ne vienne pas me parler de patriotisme, qui ne serait que du chauvinisme mal placé, et puis ça ne reste que du football ! 

Interrogé par SoFoot en septembre dernier, Jorge Valdano disait : « Comme l’intelligence n’est pas visible par le spectateur moyen, Modri? ne gagnera pas le Ballon d’Or comme Andrés Iniesta en son temps ».

El Filósofo s’est trompé (pour une fois), tant mieux pour le football.

 

Théo Buttignol

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Actus Sport