Nous suivre sur

Non classé

La France fait le plein !

  • laurent clippe
EURO 2018 – Après ses deux premières victoires, l’Équipe de France disputait son dernier match du premier tour de l’Euro 2018. Avant de partir pour Zagreb, les Bleus ont rencontré la Biélorussie.

Retour aujourd’hui sur le troisième succès des français !
LES JEUNES BIÉLORUSSES ONT POSÉ DES SOUCIS AUX FRANÇAIS
Pour ce troisième et dernier match du premier tour, Didier Dinart et Guillaume Gille ont décidé de faire débuter un 7 majeur. Nikola Karabatic et Cédric Sorhaindo, laissés au repos lors du dernier match, ont démarré la partie. Après un bon début de match, les Français menaient 2-0. Lors des six premières minutes, aucun Biélorusse n’est parvenu à trouver le chemin des filets. Dans les cages, Vincent Gérard a encore une fois été très bon. Cependant, les jeunes Biélorusses ont posé de nombreux soucis aux expérimentés Français. En jouant rapidement, la Biélorussie a réussit à prendre une légère avance (+2 à la 20ème minute). Les Français semblaient être sortis du match. C’était sans compter sur l’exceptionnel gardien montpelliérain, qui a sorti trois parades d’affilée sur jet de 7m. Et, il a permis aux siens de reprendre le dessus en attaque (13-11 à la 29ème ). Porté par un superbe Dika Mem, placé au poste de demi-centre et auteur de 4 buts en première mi-temps, les Français sont rentrés au vestiaire avec un avantage de 3 buts (14-11).
 
UNE SECONDE PÉRIODE GÉRÉE À L’EXPÉRIENCE
Au retour des vestiaires, les Français ont accéléré et pris le large (16-11 à la 33ème). Dans ses buts, Gérard est reparti sur les mêmes standards en écœurant les tireurs adverses. Niko quant à lui, a continué son rôle de bulldozer en écrasant la défense Biélorusse. Par la suite, les Bleus ont parfaitement géré leur avance en jouant à fond. La défense Française a posé de gros problèmes aux arrières adverses et de nombreux tirs ont été scotchés par Dipanda, Porte ou Sorhaindo. Cela a permis aux ailiers français de marquer de nombreux buts en montant le ballon rapidement.
Plus le chrono avançait et plus le jeu s’est débridé. Les Français ont clairement pris le dessus sur leur adversaires Biélorusses (27-21 à la 50ème). À noter la très bonne entrée en jeu du pivot nantais Nicolas Tournat qui a clairement enfoncé la défense adverse. Il a marqué de nombreux buts et obtenu quelques sanctions de 2 minutes. À 5 minutes du terme, dans le célèbre money-time, les Biélorusses sont revenus à 4 petits buts (28-24). Et puis, nos tauliers Nikola Karabatic et Luc Abalo sont revenus sur le terrain pour mettre fin aux derniers espoirs adverses. C’est d’un énorme pétard et d’un sublime chabala qu’il ont tué le match. Enfin, dans les deux dernières minutes, Vincent Gérard a définitivement fermé la baraque en sortant quatre tirs adverses.
Face à des Biélorusses prometteurs, les Français ont fait le plein de confiance en s’imposant sur le score de 32 à 25 !
En s’imposant pour la troisième fois en trois matchs, l’Équipe de France se met dors et déjà à son plus haut niveau avant de s’envoler pour Zagreb et le tour principal de l’Euro. Les Français ont été sérieux lors de l’ensemble du match et c’est une bonne chose. Niko, auteur de 6 buts a d’ailleurs été élu MVP de la partie. Les Bleus finissent premier de leur groupe et s’offrent 3 jours de « repos ».  
À noter, la grosse inquiétude concernant N’Guessan, touché au genou après un gros contact en première période. On vous tiendra au courant sur l’évolution de sa blessure.
Matisse Leclercq

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Non classé