Nous suivre sur

International

Rugby/6 Nations – Ces Bleus sont imbattables

  • Team Rugby

Après la convaincante victoire face à l’Italie la semaine dernière, le XV de France affronte ce dimanche l’Irlande, à Dublin, où les Bleus ne se sont plus imposés depuis 2011. Les irlandais sortent eux d’une défaite à Cardiff, et doivent s’imposer pour rester dans la course.

Un premier acte poussif

Le début de match est poussif pour les Bleus. Dans les 10 premières minutes, Brice Dulin se fait contrer sur le premier renvoi, deux touches sont perdues, Mathieu Jalibert manque une pénalité, et trois pénalités sont sifflées contre les Bleus.  Le Xv du Trèfle est fidèle à lui même, alternant chandelle et pick and go. Après un premier échec, Billy Burns, le remplaçant de Jonathan Sexton, ouvre le score, 3-0 à la 20ème. Trois minutes plus tard, Bernard Le Roux est sanctionné pour un croche pied très discutable sur l’ailier Irlandais. Juste après la touche, les irlandais vont se voir refuser un essai. Lowe est trouvé en bout de ligne, mais va pour quelques millimètres seulement mordre la ligne de touche, grâce à un bon retour de Dulin.  La touche sera très mal négociée par les Bleus, mais un en-avant irlandais va sauver nos français. La mêlée qui s’ensuit est difficilement gérée, avec un deuxième ligne en moins. Les Bleus s’en sortent, mais subissent et n’arrivent plus à sortir de leur camp.

Le plan irlandais est parfait. Ils ont seulement oublié de prendre en compte une chose : ces Bleus version Galthié sont des tueurs à gage. Une touche anodine sur les 40 mètres à la demi heure de jeu, Marchand est trouvé dans l’intervalle par Jalibert. Il trouve au relais Dupont puis Penaud. Renversement de jeu, excellent travail de Fickou, et Charles Ollivon inscrit le premier essai du match. Sur leur premier ballon dans les 22 mètres, en ayant subi pendant 30 minutes et en infériorité, les Bleus mènent 3-7. Sur un nouveau ballon de récupération, Willemse est trouvé à 15 mètres de l’en but irlandais, mais il commet un en-avant au sol. Quelques temps de jeu plus tard, Jalibert inscrit trois nouveaux points face aux poteaux sur pénalité. 3-10 juste à deux minutes de la mi-temps, et le score ne changera pas, les Bleus se contentant de faire des petits tas.

Au terme de ce premier acte, on se demande ce que les Irlandais peuvent faire de plus. Pourtant, en étant indisciplinés, 6 pénalités subies, avec quatre touches perdues et un carton jaune, ce sont bien les Français qui mènent. Subissant pendant 30 minutes de jeu, le Xv de France aura réalisé 10 dernières minutes parfaites permettant de mener de 7 points.

Le second acte

A l’inverse de la première période, les Bleus commencent très fort le second acte. Marchand échoue à quelques centimètres de la ligne. Malheureusement Dupont va sortir la balle dans la tête de Willemse arrivant lancé, permettant aux irlandais de se dégager. Burns va sortir sur commotion, imité par Healy et Henderson sur commotion. Il y a de la casse chez les irlandais. Les bleus s’installent dans les 50 mètres irlandais pendant ces premières minutes. Ils se rassurent notamment sur la conquête, en étant plus propre en touche. Et la domination se concrétise à la 55ème. Après quelques temps de jeu dans les 22, Mathieu Jalibert renverse, trouve Dulin qui va finalement servir Penaud, pour son retour, en bout de ligne. Avec cet essai, le Xv de France mène 3-15.

Mais l’Irlande va se réveiller. Sur le renvoi, Ollivon se met à la faute. Sur la touche il effectue le contre mais le rebond tombe dans les mains du talonneur Kelleher, qui n’a plus qu’a courir pour aplatir. 10-15 à l’heure de jeu ! Les débats s’équilibrent et Willemse finit par se mettre à la faute. Byrne, le remplaçant de Burns, inscrit trois points supplémentaires portant le score à 13-15. Le jeu se concentre au centre du terrain, occupé par les deux équipes qui ne parviennent pas à prendre l’avantage. Sur une touche les irlandais se mettent à la faute.  La pénalité de Jalibert, des 40 mètres en coin, heurte le poteau mais Dupont avec une percée dont il a le secret remet l’équipe sur l’avancée. Les irlandais finissent par commettre un en avant, dans leur 22. Dupont cafouille la balle et nos Bleus perdent la balle. A 5 minutes du terme de la rencontre, Crétin se met à la faute. Les irlandais trouvent une touche sur les 40 mais  les Bleus vont être PARFAIT en défense. Ils font reculer les irlandais de 10 mètres. Finalement, Antoine Dupont réalise le grattage et Brice Dulin, en pleurs à la fin du match, dégage le ballon en touche.

La France s’impose en Irlande 13-15 !

Les Bleus en tête du tournoi

Ils ont tout donné sur ce match, exténués à l’issue des 80 minutes. Malgré une première demi heure très compliquée et des dernières minutes irrespirables, la France s’impose en terre irlandaise … 10 ans plus tard. Le Xv de France a peut être passé le match le plus compliqué de ce tournoi. Les tricolores sont toujours en tête, juste devant le Pays-de-Galles. Ils se savaient attendus sur ce match et devront confirmer leur statut de leader, au Stade de France dans deux semaines face à l’Ecosse.

Un homme dans le match

Brice Dulin aura été partout. Sollicité à d’innombrables reprises, l’arrière du Xv de France aura été parfait. Il sauve un essai, remporte quasiment tous ses duels aériens, utilise à merveille son jeu au pied et offre un ballon d’essai. Mais cela serait injuste de ne citer que lui. Alldritt aura avancé sur tous ses ballons, idem pour Marchand. Le Roux et Willemse auront plaqué à tour de bras. Bref, comme le dit Fabien Galthié à la fin du match en ce jour de Saint-Valentin, ces Bleus ont fait vibréstout les amoureux du rugby.

Martin Gentilhomme

A lire aussi :

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique International