Nous suivre sur

Breaking News

Rugby/Tournoi des VI Nations – L’Irlande se saborde

  • Team Rugby

Après la large victoire de la France en Italie et la surprenante défaite anglaise à domicile face à l’Ecosse, le Pays de Galles accueillait l’Irlande en clôture de cette première journée. On annonçait un match compliqué pour des gallois en manque de repères depuis la dernière coupe du monde et ce fût le cas jusqu’au bout. Malgré l’expulsion du 3ème ligne irlandais O’mahony dès la 13ème minute de jeu, les gallois n’ont jamais été en mesure de se mettre à l’abri. Pire encore, ils ont subi les assauts Irlandais et auraient bien pu concéder la défaite en fin de match. 

 

Le match (21-16):

Le match débute de manière idéale pour les gallois qui inscrivent les 3 premiers points de ce match sur une pénalité de Halfpenny (5e: 3-0). 10 minutes plus tard, O’mahony coupable d’un mauvais déblayage est expulsé par monsieur Barnes. Les Irlandais finiront le match à 14.
Malgré cette supériorité numérique, le Pays de Galles est pris à la gorge par les offensives du XV du trèfle. Dans un premier temps, Sexton ramène les siens à 6-6 à 5 minutes de la pause.
Mais les Irlandais ne se contentent pas de cela. Supérieure dans tous les domaines, l’Irlande récite son rugby. Après une percée de Van der Flier, Beirne récupère le ballon et aplatit le premier essai de la partie.
A la pause, les irlandais mènent logiquement 6-13. 

Le sursaut d’orgueil gallois?

En début de seconde période, les gallois se remettent la tête à l’endroit. L’inévitable Georges North inscrit un essai somptueux. Servi par une chistera de Navidi, il feinte son vis à vis avant d’aller inscrire en force le premier essai du Pays de Galles (49e: 11-13).
10 minutes plus tard, les gallois jouent au large et trouvent forcément des supériorités numériques. Rees-Zammit aplatit tranquillement en bout de ligne (59e: 18-13).

Une pénalité de Leigh Halfpenny donne 8 points d’avance aux gallois à un quart d’heure du terme. On se dit que les gallois ont pris le dessus psychologiquement et physiquement sur leurs adversaires.
Il n’en est rien. Dans un premier temps, l’Irlande revient dans les clous du bonus défensif grâce à une pénalité de Sexton (72e: 21-16). Il reste 8 grosses minutes pour aller chercher un exploit à 14 contre 15. Les gallois en plein doute multiplient les erreurs. Alors qu’ils étaient dans les 22 mètres Irlandais à 1 minute du terme,  ils sont pénalisés. 2 pénaltouches plus tard, nous sommes finalement dans les 22 mètres gallois. Georges North, plaqueur, ne sort pas du ruck, monsieur Barnes siffle une pénalité. Les Irlandais choisissent logiquement la pénaltouche pour se rapprocher le plus possible de l’en but. Billie Burns prend son élan et tape bien en dehors des limites du terrain mais derrière la ligne d’en but galloise. Le remplaçant de Sexton était pourtant rentré il y a seulement 10 minutes et ne manquait donc pas de lucidité.
Fin du match (21-16).

La stat:

Même en infériorité numérique les 3/4 du match, les hommes de Andy Farell ont enregistré une possession de 64%. De quoi avoir des remords sur l’issue du match.

 

Pour la suite du tournoi, le XV du poireau aura la lourde tâche de se déplacer à Murrayfield chez des écossais fort d’un succès historique à Twickenham.
Les Irlandais tenteront de se relancer contre les bleus, dimanche prochain à l’Aviva Stadium de Dublin.

 

Vincent Cambriel

A lire aussi:

Top 14. Le Racing remporte le choc face à La Rochelle.

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News