Nous suivre sur

Breaking News

Rugby/Tri Nations – Match au forceps entre l’Argentine et l’Australie

  • Team Rugby

C’est un match à suspense qui s’est joué ce matin entre l’Argentine et l’Australie. Une rencontre qui n’aura finalement pas délivré de vainqueur, les deux équipes s’étant quittées sur le score de 15 partout.

Les deux équipes, récents tombeurs de la Nouvelle-Zélande, se retrouvent ce matin pour un match plein de promesses. En effet, le gagnant de cette rencontre prendra quoiqu’il arrive la première place de ce Tri Nations 2020.

Les australiens entament le match avec beaucoup de volontés offensives. Elles sont récompensées dès la 4ème minute avec l’ouverture du score de Reece Hodge, le demi d’ouverture australien (0-3). Nicolas Sanchez lui répond seulement deux minutes plus tard en ouvrant le score pour l’Argentine (3-3, 6ème). Les 25 minutes suivantes sont une preuve de la qualité défensive des deux équipes. Aucune ne parvient à franchir le rideau adverse, et les deux utilisent beaucoup le jeu au pied pour occuper au mieux le terrain. Fait notable, un essai est refusé à l’australien Petaia à la 15ème minute. Juan Imhoff, l’ailier argentin du Racing 92, sort sur blessure sur cette même occasion. Il faut finalement attendre la demi-heure de jeu pour assister à un nouveau duel à distance entre les deux buteurs. Sanchez réouvre les hostilités à la 32ème minute en permettant à l’Argentine de passer devant, mais Hodge lui répond 4 minutes plus tard (6-6, 36ème).

La mi-temps se poursuit plusieurs minutes après la sirène, l’Australie semble déterminée à rentrer au vestiaire en menant au score. Après un essai refusé à la 40ème minute, c’est encore Hodge qui leur permet de virer en tête à la pause avec une pénalité réussie à la 45ème minute (6-9).

La deuxième mi-temps débute sur les mêmes bases d’intensité et d’envie. Néanmoins, l’Argentine met sans doute un peu trop d’envie, puisque Montoya écope d’un carton jaune à la 44ème minute pour plaquage non relâché, et surtout accumulation de fautes de son équipe. Hodge en profite et permet à l’Australie de mener de 6 points (6-12, 45ème). Sanchez manque l’occasion de revenir au score moins de trois minutes plus tard. C’est son premier échec de la rencontre. L’Argentine, en infériorité numérique et sur la défensive, subit alors les assauts australiens. Fatalement, les Pumas se mettent à la faute, permettant à Hodge d’engranger trois points supplémentaires (6-15, 57ème).

Menés de 9 points, l’Argentine va alors faire rentrer une bonne partie de son banc, ce qui lui permet d’inverser la tendance en mêlée fermée. A la 63ème minute, après une nouvelle pénalité contre l’Australie dans ce secteur, Sanchez permet aux siens de revenir au score (9-15). L’Argentine se met alors à produire un rugby total. Après une relance depuis leurs 22 mètres et un ballon finalement rendu aux Wallabies, Facundo Isa gratte un ballon très important qui permet à son buteur de réduire encore l’écart (12-15, 68ème minute). Cette envie nouvelle de l’Argentine empêche les australiens de produire leur jeu habituel. Commettant beaucoup trop d’erreurs, ils sont pénalisés 2 minutes plus tard pour en-avant repris devant. Il n’en faut pas plus pour Sanchez qui, de 50 mètres, remet les deux équipes à égalité (15-15, 71ème).

La fin du match est un bras de fer entre les deux nations, qui tentent chacune de gagner un match qui leur permettrait de prendre la première place du tournoi. Reece Hodge essuie son premier échec au pied à la 78ème minute, faisant s’envoler par la même occasion les rêves de victoire de son équipe. Le match se finit sur une grosse défense et une occasion d’essai avortée pour l’Argentine. Les deux équipes se quittent donc sur le score nul de 15 partout.

Ce match montre, comme la semaine dernière, que l’Argentine est capable d’être ultra-compétitive sans marquer beaucoup d’essais et qu’elle compte désormais sur une défense de fer pour remporter ses matchs (ainsi que sur un plus qu’excellent Nicolas Sanchez, soulignons-le).
L’Australie a commis quelques erreurs l’empêchant de remporter ce match, sans toutefois remettre en cause ses qualités ni sa performance d’il y a 15 jours. Les 3 équipes du tournoi sont donc désormais à égalité de points en attendant les deux derniers matchs qui seront sans aucun doute à ne manquer sous aucun prétexte.

Paul Ségard

A Lire aussi :

Rugby/Bleus – Le XV des Bleus face à l’Ecosse

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News