Nous suivre sur

E-sport

« Le Esport sur Fortnite n’a plus lieu d’être »

On ne compte plus les annonces sur le réseau social twitter des professionnels qui renoncent à leur statut pro sur le jeu pour partir vers d’autres compétitions.
Pour une  grande majorité de la communauté francophone, le jeu n’est pas compétitif du tout. Il ne serait pas du tout équilibré et ne changerait plus depuis un an.
Entre lag, problèmes de serveurs et bug qui apparaissent toutes les semaines, le jeu ne serait plus en mesure de pouvoir tenir les parties compétitives.
Un des problèmes majeurs serait la présence d’arme unique qui apparaissent à des endroits précis, et cela rendrait certain « spawn », lieu d’atterrissage des joueurs trop fort.
Un autre problème souvent souligné par les joueurs est l’inégalité entre les méthodes de jeu : Les joueurs manette ont effectivement une aide qui rapproche le viseur du joueur sur une cible.
Cette aide avait pour but de rendre le jeu plus simple pour les joueurs sur ps4 ou Xbox. Aujourd’hui les joueurs sur clavier / souris trouvent l’aide à la visée comme une arme de triche légale.
La question d’un équilibrage entre 2 méthodes de jeu est une question nouvelle dans les jeux vidéo puisque Fortnite est l’un des rares jeux qui réunit des joueurs PC, console et Switch.
Enfin les performances du jeu ne seraient plus aptes à être le support d’une compétition sérieuse.
On emploi le mot « sérieuse » puisque les professionnels qui sont pour la plupart des mineurs n’ont pas la notion de l’argent.
Ils jouent comme des « singes » pour reprendre le terme utilisé par leur expression pour des cash prize « peu intéressant » de 10 000$ dont les parties sont aussi rapides et simples que
chez les amateurs.
La compétition sur le jeu semble cependant être bien compliquée à rendre aussi agréable à regarder qu’à jouer puisqu’Epic Games ne semble pas en mesure de régler les problèmes de serveurs malgré un budget démesuré.
La communauté des professionnels et des semi – professionnels semble être compliquée à maîtriser également.

Louis PERRIER

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique E-sport