Nous suivre sur

Breaking News

Le Lyon et le Renard.

Alors que la saison esportive reprend, le club de football de l’Olympique Lyonnais et la team LDLC ont conjointement annoncé sur leurs comptes Twitter respectifs la mise en place d’un partenariat entre les deux structures.

 

Quelques mois après le rapprochement du LOSC eSport et de MCES, c’est au tour de l’Olympique Lyonnais, qui n’en est pas à son coup d’essai dans le milieu de l’esport, de s’associer avec un géant du secteur en France. L’accord est ici bien plus imposant que celui de LOSC-MCES puisque nous parlons d’un accord entre deux groupes cotés en bourse : Le Groupe OL, présidé par Jean-Michel Aulas, connu notamment pour ses équipes de football aussi bien féminines que masculines, et présent sur la scène FIFA depuis 2017. Le Groupe LDLC de son côté est depuis 1996 l’un des leaders français du e-commerce et possède la plus ancienne team esportive française encore en activité, ayant notamment brillé sur la scène League of Legends française la saison dernière et affichant clairement ses ambitions Européennes.

 

Alors cette nouvelle peut sembler surprenante à première vue, mais les signes ne manquent pourtant pas. Le rapprochement récent du club de Basket de Villeurbanne (en banlieue Lyonnaise) avec le groupe LDLC, notamment par le biais d’un naming et de l’ouverture d’une académie, représentée par le basketteur français Tony Parker pouvait nous donner une première piste.

En effet le 22 juin dernier un rapprochement entre l’ASVEL, le club de Villeurbanne et le club de football de l’Olympique Lyonnais, a eu lieu. Jean-Michel Aulas et Tony Parker, Président et actionnaire majoritaire du club de basket, avaient conjointement annoncé l’arrivée du Groupe OL au sein du capital de l’ASVEL. Les ambitions de Jean-Michel Aulas sont plutôt claires, créer un « Olympique Lyonnais Basket », notamment avec la mise en place d’une Aréna de 16 000 places proche du Groupama Stadium, qui pourrait accueillir à terme l’équipe de Basket de Villeurbanne. Cette Aréna est par ailleurs mentionnée dans le communiqué du jour de l’OL, elle devrait accueillir également des compétitions internationales d’esport dans les années à venir.

 

Ainsi, nous avons ici l’image d’un trio de partenaires avançant ensemble dans un but à peine caché de créer un « Empire OL » dans les années à venir, autant sur la scène footballistique que sur les scènes de l’esport et du basket. Le Groupe LDLC, historiquement basé à Lyon a par ailleurs rapatrié son équipe esportive sur les terres Rhodaniennes pour la saison à venir, offrant à celle-ci de nouveaux locaux totalement neufs.

Cette annonce est à priori positive pour l’esport français, l’Olympique Lyonnais bénéficie d’une renommée sportive à l’international et il ne fait nul doute que celle-ci saura profiter à l’équipe esportive.

 

 

Théophile Bazin

 

A lire aussi : OWL S3 : Une année charnière

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News