Nous suivre sur

Breaking News

Worlds/LoL 1/4 de finale – Au bout du suspense, TES se qualifie en demi-finale

3ème quart de finale dans ces worlds 2020 et un BO5 incroyable qui oppose Top Esport, à domicile, première équipe chinoise et parmi les favoris du tournoi, face à Fnatic, l’équipe européenne historique. On y aura cru jusqu’au bout pour nos Européens qui menaient 2-0 dans la rencontre et qui auront touché ces demi-finales du bout des doigts avant de se faire reverse sweep par TES. On retiendra tout de même la prestation plus qu’honorable des Fnatic dans leur position d’outsider et notamment Rekkles et Hylissang qui ont brillé. Malgré tout, la force mentale des Chinois leur a permis de revenir et de s’imposer pour aller affronter Suning en demi-finale des Worlds.

Retour sur ce Bo5 plein de suspense :

Parmi les favoris des Worlds, TES était attendu au tournant dans ce BO5 après avoir montré peu de choses en phase de groupes. Le duel face à Fnatic était aussi l’heure de la revanche entre JackeyLove et Rekkles, les deux ADC, après la défaite de Rekkles en finale des Worlds 2018, qui promettait une bataille acharnée.

Game 1 :

Grosse surprise dès l’entame de cette rencontre entre les deux équipes avec dans la draft Fnatic un Singed au top entre les mains de Bwipo. D’entrée, les Fnatic imposent un très gros rythme dans la rencontre et se montrent ultra-dominants avec notamment la botlane Rekkles et Hylissang qui atomise littéralement JackeyLove qui ne pourra pas jouer de la partie. D’une main de maître, les Européens profitent de leur avantage et déroulent, avec une précision en team-fight, dans la prise de décision et dans les rotations tout simplement chirugicales. 1-0 pour les Fnatic, conquérants d’entrée dans ce Bo5.

Game 2 :

A la surprise générale, la deuxième partie se déroule globalement de la même manière que la première : Rekkles et Hylissang au sommet de leur art viennent débloquer la situation pour les Fnatic et prendre un net avantage en 2v2 sur la botlane adverse. Cette fois-ci c’est Yuyianjia sur son TamKench qui subit les foudres du duo Fnatic, qui profite de son combo pour farmer à maintes reprises le pauvre support des TES. Le reste de l’équipe Fnatic suit bien la cadence et sans commettre d’erreur vient clore la game sans laisser d’éspoir aux chinois. 2-0 pour Fnatic, qui, sur les deux premières parties affiche un niveau de jeu colossal et bien supérieur à son vis à vis avec une grosse différence créée par la botlane. Plus qu’une victoire pour les Fnatic proches de l’exploit qui s’offrent 3 balles de match.

Game 3 :

Dos au mur, l’équipe chinoise tient bon et ne compte pas se laisser écraser aussi facilement. La 3ème partie annonce le réveil de TES qui se rassure et s’accroche. Avec 369 dominant au top sur son Sion face à Bwipo et innarétable en team-fights, l’équipe chinoise snowball lourdement dans cette partie et profite des erreurs d’une équipe Fnatic, qui a peut-être fait preuve d’un léger d’excès de confiance, pour s’imposer et revenir a 2-1.

Game 4 :

Scénario relativement similaire à la game 3 dans cette partie. Malgré un début de partie bien plus disputé entre les deux équipes et des Fnatic vraiment tout proches de prendre le dessus sur leurs adversaires, une nouvelle fois le Sion de 369 est absolument intuable et tank la terre entière ce qui pose d’énormes problèmes aux Fnatic qui n’arrivent pas à trouver la solution. Ajouté à cela Fnatic commet quelques erreurs et greed un peu trop, la game leur échappe et les européens laissent revenir les chinois à 2-2, ils vont donc devoir disputer une 5ème et ultime partie.

Game 5 :

Au bout du suspense et avec une pression maximale sur les épaule des joueurs de Fnatic après avoir mené 2-0, il aura fallu seulement 25 minutes à TES pour venir sèchement mettre un terme au parcours de Fnatic et réaliser un reverse sweep historique. En position de red side, TES contre intelligemment la draft Fnatic et leur laisse peu d’espoir. On sent dès l’entame de cette partie que les deux défaites consécutives des Fnatic ont laissé des traces dans leur mental et qu’ils ne jouent plus avec autant de d’assurance qu’avant. Les TES, menés par Karsa, débordent les européens dès l’early game et viennent froidement annihiler les Fnatic au terme d’un Bo5 qui restera dans les mémoires.

Top Esport s’impose donc finalement dans cette rencontre, bien aidés par Knight et Karsa et malgré une botlane Fnatic auteur d’un Bo5 quasi-parfait. Les vainqueurs rejoignent donc leurs compères chinois de Suning en demi finale des Worlds 2020. Il ne reste plus que G2 comme dernier espoir de l’Europe, qui disputera son quart de finale ce dimanche.

Mathis Faisant

A lire aussi :

Affaire Querrey – En cavale à Copenhague ?

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News