Nous suivre sur

ATP

Tennis/Coupe Davis – Djokovic impatient avant le début de la Coupe Davis

Le n°1 mondial Novak Djokovic sort tout juste d’une saison étincelante, sûrement la meilleure de sa carrière. Retour sur sa saison et sa motivation avant de début la Coupe Davis.

En finissant l’année n°1 mondial pour la 7ème fois, le Serbe a encore prouvé que c’était le GOAT. Il n’a disputé que 52 matchs cette saison, ce chiffre est de plus en plus faible en raison de son âge qui augmente d’année en année, mais le nombre de victoires est toujours aussi impressionnant : 47 victoires pour 5 défaites. Cette saison, Novak Djokovic a tout raflé, ou presque…

Les petits échecs de sa saison :

  • Une 4ème place aux JO de Tokyo en juillet. En perdant en demie finale contre Alexander Zverev et dans le match de la 3ème place contre Pablo Carreno Busta, le n°1 mondial est rentré du Japon sans médaille … La pression d’un Golden Chelem était monstre.
  • Une finale à l’US Open en septembre. Une défaite en 3 manches contre Daniil Medvedev et le Grand Chelem s’est envolé. Encore une fois trop de tension dans le jeu de “Nole” ce qui lui offre un premier GC au Russe.
  • Une demie finale au Masters de Turin. Un semi échec pour le “Joker” qui est tombé sur un immense Zverev samedi dernier. Ce dernier est même allé chercher le titre de ce Masters.

Les titres :

  • Open d’Australie
  • Roland Garros
  • Wimbledon
  • ATP 250 Belgrade 2
  • ATP 1000 Paris

Une saison merveilleuse pour Novak Djokovic qui pourrait se solder par une belle perf’ en Coupe Davis. En tout cas, le Serbe est motivé et ses compatriotes sont prévenus :

« Je n’ai pas joué énormément de tournois cette saison, mais j’ai quand même réussi à terminer l’année à la première place mondiale. Je suis numéro 1 mondial en fin de saison pour la septième fois de ma carrière, ce qui est un nouveau record, j’ai gagné trois des quatre Grands Chelems. Je dirais donc que l’année a été phénoménale. J’aurais peut?être pu faire mieux sur certains autres événements ATP, mais dans l’ensemble c’était une très bonne fin de saison également avec un titre à Paris et les demi?finales ici, à Turin. J’aime la façon dont je joue. J’aime mes chances contre n’importe qui en Coupe Davis. J’ai hâte d’y être. Il est évident que la Coupe Davis est une compétition d’équipe. Elle ne dépend pas que de moi. Nous devons essayer de gagner au moins un match en simple, puis le double. C’est un travail d’équipe. Donc j’espère que mes compatriotes sont en forme et prêts car je suis très motivé pour jouer pour mon pays. Espérons le meilleur. »

Rendez-vous le 25 novembre pour la Serbie qui est dans le groupe F de l’Allemagne sans Zverev et de l’Autriche sans Thiem…

Mattéo Schwartz

À lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique ATP