Nous suivre sur

ATP

Qualifications hommes Roland Garros – Roland, nous voilà !

Ce vendredi 25 septembre (lendemain du tirage au sort du tableau principal) fut un jour de bonheur pour certains et de tristesse pour d’autres. Au cours de ces 5 jours intenses, chacun rêvait d’une qualification pour le tableau final de Roland Garros. Ce dernier jour fut notamment marqué par l’apparition de la pluie.

La jeunesse au rendez-vous

Prévu en 1er match sur le court numéro 4, Michael Mmoh (177ème mondial) s’est défait du plus âgé Renzo Olivo (208ème mondial) en plus de 2h de jeu. Avec un service plus efficace, le jeune américain de 22 ans a su faire la différence. 4-6/6-2/6-3

Un autre américain sera dans le tableau principal. En effet, Sebastian Korda (20 ans et 211ème mondial) a stoppé la belle série de Aslan Karatsev. Ce dernier a gagné successivement les tournois challengers de Prague et de Ostrava, en République Tchèque. Wild-card au dernier US Open où il s’était incliné contre Denis Shapovalov, Korda va devoir montrer et prouver qu’il a sa place dans le tableau principal de Roland Garros. 7-5/6-2 

Opposé à son compatriote, Sebastian Ofner, l’autrichien Jurij Rodionov (169ème mondial et alors âgé de 21 ans) a su montrer sa supériorité mentale en s’imposant en 2h20. Ses 9 aces et son 59% de premier service ont fait pencher la balance. 6-4/3-6/6-3

Enfin, Tomas Machak (252ème mondial) se qualifie pour son premier tableau final de grand chelem à seulement 19 ans en éliminant le portuguais Frederico Ferreira Silva (193ème mondial). Le jeune tchèque aura tout à prouver. 7-6(6)/6-4

Des revenants

L’avez-vous oublié cet italien, demi-finaliste de Roland Garros 2018 ? Marco Cecchinato, relégué à la 110ème place mondiale, s’est qualifié en disposant du belge, Kimmer Coppejans (161ème mondial) 6-1/6-2. Solide tout au long de ces qualifications, le joueur de 27 ans n’a pas laissé la moindre chance à ses adversaires. Désormais, va-t-il réussir à hausser son niveau de jeu pour pouvoir prétendre à une deuxième demi-finale de Grand Chelem ?

Ancien numéro 8 mondial et désormais 302ème mondial, Jack Sock s’est sorti du piège Andrey Kuznetsov (570ème mondial) 7-6(5)/7-6(4). Grâce à un coup droit et un service puissant, l’ancien vainqueur du masters de Paris-Bercy est parvenu à faire craquer l’expérimenté russe sur la fin des deux sets. L’américain s’offre donc le droit d’intégrer le tableau principal de Roland Garros.

 

Huet de Guerville Grégoire

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique ATP