Nous suivre sur

Actus Sport

Worlds 2018, poule B jour 1

Les Worlds 2018 de League of Legends ont enfin débuté.
Les équipes des trois premières poules se sont affrontées ce mercredi 10 Octobre, les matchs de la poule B étant les derniers à se dérouler. RNG affrontait Cloud9 à 14h (heure française) et Vitality défiait Gen-G une heure plus tard.

Ce premier match opposait les favoris RNG à l’équipe américaine outsider sortie des Play In Cloud9. La première action de ce match allait donner le ton du reste de la rencontre. Après 5 petites minutes de jeu, la botlane chinoise parvient à prendre l’ascendant sur sa vis-à-vis grâce à un gank bien senti de Karsa sur sa Taliyah qui réussit à faire tomber la Kaisa adverse et donner le « first blood » à son ADC. Dans le même temps, Licorice, le toplaner des Cloud9 parvient à prendre un solo kill sur son Urgot après un ulti osé sur le Shen adverse. Ce schéma se poursuit jusqu’au quart d’heure de jeu où la Kaisa de Sneaky est déjà tombée trois fois et le Urgot de Licorice ayant déjà pris trois kills. Cependant, le toplaner de l’équipe américaine ne fait que cacher les faiblesses de son équipe. En effet, Cloud9 sombre peu à peu cédant successivement les objectifs à l’équipe chinoise. Cette dernière agit en « rouleau compresseur » enchainant huit éliminations en seulement dix minutes. RNG parvient donc, au bout de 25 minutes, à décrocher sa première victoire de ces Worlds 2018.

Le second match de ce groupe B opposait donc la jeune équipe française de Vitality aux expérimentés sud-coréens de Generation-Gaming. Avant le début de la rencontre, beaucoup de personnes auraient misé sur une victoire maitrisée des Gen-G. L’entame de match leur donne tout à fait raison, l’équipe asiatique prend vite le large. En effet, après un « first blood » de Crown sur sa Syndra face à son vis-à-vis Jiizuke sur Ekko, les Gen-G mène déjà six éliminations à une au bout de seulement dix minutes. Néanmoins, les joueurs de Vitality ne baissent pas les bras et enchainent les actions de grandes classes. Ils reviennent au fur et à mesure dans la partie en prenant notamment l’avantage sur la botlane. Malgré un léger retard au niveau des éliminations, Vitality parvient à prendre de nombreux objectifs et creuser l’écart en termes de gold. Les deux équipes semblent se neutraliser, lorsqu’à la 43ème minute jeu le midlaner italien Jiizuke parvient à trouver la brèche dans la défense coréenne. En effet, à l’écart du fight autour du Drake, Jiizuke arrive à « split push » c’est-à-dire à faire progresser l’avancée d’une lane à l’abri des regards. Ce dernier parvient ainsi donner la victoire à son équipe après une partie de très haute volée sur son Ekko impliqué dans 13 des 15 éliminations faites par son équipe. Vitality s’impose donc à la surprise générale face aux pourtant expérimentés joueurs de Generation-Gaming au terme d’une partie aussi incroyable qu’indécise.

Ainsi, nous avons déjà pu observer une surprise dans ce groupe B qui s’annonce passionnant et rempli de rebondissements. Ces équipes ne pourront cependant pas se permettre de laisser place à la déconcentration puisqu’elles reviennent sur la scène demain aux mêmes horaires.

Classement Groupe B :

1 – Vitality (1/0)
1 – RNG (1/0)
3 – Cloud9 (0/1)
3 – Gen-G (0/1)

Antoine Overney

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Actus Sport