Nous suivre sur

Breaking News

16 Faits Insolites lors des JO (Partie 4)

Un cadeau mortel :

En 1996, le céiste Michal Martikán devient une icône nationale en devenant le premier champion olympique de la Tchécoslovaquie après avoir remporté la médaille d’or aux Jeux d’Atlanta. Il est alors âgé de 17 ans et le président slovaque, en récompense, lui offre le permis de conduire sans qu’il ait d’examen à passer. Sauf que Martikán va écraser mortellement un piéton ; il sera condamné et reconnu coupable d’homicide involontaire. Le nouveau président slovaque va le gracier pour lui éviter la prison.

Les bières de trop :

Lors des Jeux Olympiques de Mexico, en 1968, le pentathlonien Hans Gunnar Liljenwall est disqualifié pour dopage. En effet juste avant l’épreuve de tir, il a décidé de boire 2 bières afin de se détendre. Sauf que l’alcool est considéré comme un produit dopant. Cette disqualification va provoquer l’élimination au classement de l’équipe suédoise et profiter à la France qui prendra la 3ème place.

Malchanceux :

En 1932, le tireur à la carabine hongrois, Antonius Lemberkovits, effectue un parcours parfait. Toutes ses balles sont placées au centre de la cible, la médaille d’or lui tend les bras. Sauf que c’était la cible de son concurrent….

L’entraineur fou :

Pour la préparation aux JO de 1964 à Tokyo, l’entraineur de l’équipe de volleyball féminine du Japon, Hirofumi Daimatsu, n’a laissé aucun répit à ses filles. Les entrainements quotidiens duraient 6h, tous les jours de la semaine. Il n’autorisait aucun contact pour ses joueuses. L’entraineur n’hésitait pas à faire pression sur les joueuses psychologiquement, à les intimider, à se moquer de leurs physiques. Pour autant les résultats ont été au rendez-vous puisque le Japon a remporté le titre olympique à domicile.

Cyriane Viala

A lire aussi :

16 faits insolites lors des JO (Partie 1)

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News