Nous suivre sur

Football

90 minutes d’ennui et un pénalty

Le Bétis Séville met fin à la série d’invincibilité de l’Atlético Madrid (18 matchs) dans un match âpre et pauvre en occasions. C’est sur pénalty que Sergio Canales a inscrit l’unique but du match (1-0). Les Colchoneros ne profitent pas du match nul glané par le Barça contre Valence samedi soir et s’expose à un retour du Real Madrid qui pourrait revenir à 1 point au classement.

 L’affiche était alléchante mais le spectacle n’a pas vraiment été au rendez-vous. Égal à lui-même, l’Atlético défend très bien grâce à son 4-4-2 habituel et laissent peu d’espaces aux Andalous, pourtant organisés en 3-5-2. Le ballon a du mal à approcher les buts et le match se dispute davantage aux abords du rond central. Les occasions ne sont pas légions mais dangereuses.

Sur un corner tiré à droite, Zouhair Feddal s’élève plus haut que Hernandez et smashe le ballon vers la lucarne. Oblak sort d’entrée le grand jeu en se déployant à une vitesse hallucinante pour empêcher le ballon de rentrer dans ses cages (3e). Puis, après de longues minutes sans trop d’intérêt, le Bétis obtient un pénalty grâce à une main de Filipe Luis dans sa surface sur un ballon aérien venu de la gauche. Celui-ci semble avoir été gêné par un partenaire devant lui et surpris par la trajectoire du ballon. Quoi qu’il en soit, Oblak n’a pas réussi à repousser la frappe de Canales, ne pouvant qu’effleurer le ballon du bout des doigts (65e).

Les partenaires de Griezmann ont alors tenté de réagir, mais la frappe sans élan du Français s’est écrasée sur le poteau de Pau Lopez (67e). Il n’y a pas grand-chose d’autre à retenir de ce match si ce n’est la première titularisation de Morata, intéressant en début de match mais s’effaçant peu à peu. Cependant, il a bien failli obtenir un pénalty sur un tacle très appuyé de Feddal mais l’arbitre n’a pas bronché (55e).

Il faudra, pour l’Atlético qui reste 2ème, attendre le résultat du rival madrilène contre Alavés pour voir l’étendue des dégâts de cette terne défaite mais le Barça peut souffler. Le Bétis remonte à la 6èmeplace en passant devant l’adversaire du Real ce soir.

 

Yacine Bouland

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football