Nous suivre sur

International

Au bout du suspense, l’Afrique du Sud arrache le nul

  • Team Rugby

Le demi de mêlée Herschel Jantjies a inscrit un essai à la dernière minute pour permettre à l’Afrique du Sud de faire match nul face à la Nouvelle-Zélande (16-16) au terme d’un affrontement tendu. Les deux équipes avaient débuté la compétition par une victoire la semaine dernière. Les Boks s’étaient offerts l’Australie à domicile (35-17) tandis que les Néo-Zélandais l’emportaient en Argentine (20-16).

Le début de match était à l’avantage des Sud-africains qui mettaient une énorme pression défensive sur les All Blacks. Confisquant le ballon aux Néo-Zélandais, les Boks convertissaient leur domination par deux pénalités de Pollard (6-0, 10’). Le futur ouvreur de Montpellier manquait par ailleurs une tentative de but tout comme Beauden Barrett (27’). On assiste à une rencontre physique et fermée avec beaucoup de jeu au pied de déplacement. Une tactique qui profite aux coéquipiers d’Eben Etzebeth.

Cependant, les Boks vont subir le froid réalisme des hommes d’Hansen. Suite à un ballon gratté par Perenara  devant ses 22m, Sonny Bill Williams sert Beauden Barrett sur l’aile droite. L’arrière du jour fait la différence face à Mapimpi et Le Roux le long de  la ligne avant de servir l’intérieur Goodhue qui file aplatir. En bord de touche à droite à 30 mètres, Barrett donne l’avantage aux All Blacks avant la pause (7-6, 37’).

Au retour des vestiaires, le momentum va basculer à l’avantage des Blacks. Plus entreprenants, ils mettent à la faute des Boks moins en défense. En difficultés, les Springboks sont de plus en plus indisciplinés. Une indiscipline qui va profiter au futur ouvreur des Blues qui ajoute 3 points au tableau d’affichage (10-6, 49’). Bousculé, les Sud-Africains réagissent à l’heure de jeu via une nouvelle pénalité de Pollard (10-9, 61’).

Toutefois, la domination des hommes de Kieran Read ne va pas faiblir malgré cette pénalité et les nombreux changements. Après une nouvelle action de douze phases de jeu, les Sud-Af’ sont sanctionnés dans l’axe à 22 mètres. Mo’unga prend le but après un nouvel échec de Barrett un peu plutôt dans la partie. L’ouvreur des Crusaders ne tremble pas face aux perches (13-9, 66’). Les Sud-Africains souffrent en cette fin de match. Ils subissent les vagues néo-zélandaises et continuent de commettre des fautes. Le numéro 10 des Crusaders ne laisse pas passer l’occasion de mettre les Springboks à 7 points (16-9, 74’).

Mais comme en première période, l’équipe dominée va scorer contre le cours du jeu. Les Sud-Africains poussent pour arracher le match nul. Sur un renversement de jeu initié par Allende et Le Roux, Kolbe s’échappe à droite et tape à suivre vers l’intérieur. Jantjies est au duel avec Aaron Smith, il contrôle le ballon en deux temps et aplatit à droite. Le numéro 9 des Stormers offre ainsi une balle d’égalisation à son ouvreur Handre Pollard qui ne tremble pas (16-16, 80’).

L’Afrique du Sud arrache le match nul au bout du bout et prend la tête du Rugby Championship. Les Boks, très concentrés en première période, se sont fait punir par Goodhue avant de rester au contact et d’égaliser à la dernière minute grâce à Jantjies. On notera la blessure de Retallick touché à l’épaule sur une charge de Snyman.

À lire :Stade Français – Stassen mis à pied !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux 

Facebook : Sport Business Mag Rugby

 Titouan Hauchart

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rugby

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique International