Nous suivre sur

Basketball

Basket/Betclic Elite – L’ASVEL détruit Le Portel et assure sa deuxième victoire en deux matchs

En cette deuxième journée de Betclic Elite, l’ASVEL se déplace au chaudron bouillant du Portel pour affronter la deuxième équipe des Hauts-de-France après leur victoire au buzzer face au BCM.

Pas de round d’observation, le match commence sur les chapeaux de roue avec un lay-up d’Elie Okobo contré. Toutefois, les trois premières minutes sont à l’avantage de l’ASVEL avec notamment un poster de James Gist pour un superbe run : 10-2. Un 3 points de Mathieu Wojciechowski et un and one de Devin Davis (16 points) permettent aux portelois de recoller à 10-8. Dylan Osetkowski (21 points, 8 rebonds) est en réussite et un lay-up de Paul Lacombe (8 points) lay-up permet à l’ASVEL de reprendre un matelas : 25-16. L’ESSM remonte et recolle à 6 petits points. 30-24 : c’est le score à la fin du premier quart-temps.

Au deuxième quart-temps, l’ASVEL contrôle à l’image de Strazel qui lance Kostas Antetokounmpo sur orbite pour mener 39-29. Les hommes de Serge Crèvecoeur n’y arrivent plus et l’ASVEL déroule offensivement grâce à Matthew Strazel et défensivement grâce à deux contres d’Antetokounmpo (46-29). Les portelois rentrent aux vestiaires menés de 21 points, 54 à 33 après avoir perdu le deuxième quart-temps 24-9.

Le début de troisième quart-temps est très accroché avec beaucoup de mouvement à l’image d’une passe décisive dans le dos d’Elie Okobo (3 points, 5 PD). Jones (19 points, 5 rebonds) et Kahudi recreusent l’écart en marquant un trois points chacun. Kahudi (11 points) continue son chantier avec un autre tir derrière l’arc permettant à l’ASVEL d’avoir un avantage de 26 points. +25 pour les rhodaniens à la fin du troisième quart-temps grâce à un lay-up au buzzer de Matthew Strazel.

Le début du dernier quart-temps est marqué par le deuxième alley-oop de la partie entre Strazel et Antetokounmpo (8 points, 4 contres). Johan Passave-Ducteil (11 points) et Mathieu Wojciechowski animent ce quatrième quart-temps très saccadé par de nombreuses fautes. Femi Olujobi (4 points) et Wojciechowki (13 points) s’illustrent coup sur coup mais un tir à très longue distance de Strazel (8 points) va geler le chaudron qui ne s’est jamais arrêté de bouillir. Score final : 94-69 pour l’ASVEL

L’homme du match : Dylan Osetkowski

Arrivé cet été en provenance d’Allemagne, Osetkowski n’a pas de mal à s’adapter aux systèmes de T.J. Parker. Il est élu MVP avec 21 points, 8 rebonds, 4 PD et 27 d’évaluation, le plus haut total des matchs joués ce mardi à 20h.

C’est un Le Portel sans solution (40%T, 18,18 %3PTS) qui s’incline face aux champions de France en titre, félicités par le chaudron.

Nathan Brillon

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball